Encore faut-il que cette information soit facilement disponible et compréhensible. Actuellement, seulscertains produits comme les fruits, les légumes, la viande de bœuf non transformée, le poisson, les œufs, le miel et les vins sont tenus d’indiquer leur origine géographique. Cette mention obligatoire pourrait très prochainement s’étendre à toutes les viandes, les produits laitiers, ainsi qu’à tous les aliments composés d’un seul ingrédient (par exemple une boite de conserve de petits pois). L’origine de la viande et du poisson entrant dans la composition d’un plat cuisiné pourrait également être précisée.