L’annulation d’un voyage à forfait

La réglementation européenne vous permet dans certains cas d’obtenir le remboursement de vos billets. Le voyage à forfait, qui combine billet d’avion et une prestation de logement sur place, peut être annulé sans frais dès lors que vous avez connaissance d’un événements exceptionnel et inévitable sur le lieu de destination qui aura des conséquences importantes sur la bonne exécution du contrat. Le voyagiste doit vous rembourser dans les 14 jours qui suivent L’annulation.

Le voyage à forfait sera également annulable par le professionnel lors d’un événements exceptionnel et inévitable empêchant l’exécution du séjour. Il doit alors vous en informer le plus rapidement possible et procéder au remboursement intégral dans les 14 jours qui suivent l’annulation.

L’annulation d’un billet d’avion

Un billet d’avion seul, appelé vol sec, n’est en général pas annulable sans frais si le transporteur maintient le vol. Seule la taxe aéroportuaire est remboursable si vous décidez de ne pas effectuer le vol. Il faut néanmoins vérifier si le billet peut être remboursable ou échangeable ou si une assurance peut être activée (assurance annulation du voyage ou assurance de la carte bancaire utilisée pour payer). Les personnes dont le vol vers une zone touchée par le virus est maintenu, peuvent demander une annulation sans frais de leur billet compte tenu de la situation sanitaire du pays concerné.

Si le vol sec est annulé par la compagnie du fait d’un événement exceptionnel et inévitable, le billet doit vous être remboursé dans son intégralité.

L’annulation d’un événement

Les événements réunissant en milieu confiné plus de 5 000 personnes puis plus de 1 000 personnes ont été annulés depuis quelques jours. Les salons, les concerts et les évènements sportifs ont été annulés les uns après les autres.

Le professionnel qui a annulé l’événements ne remplit pas son obligation contractuelle et doit vous rembourser. Si l'empêchement est temporaire, le report de l’évènement sur une autre date est envisageable même s’il reste difficile à mettre en œuvre. Dans ce cas, vous ne serez pas remboursé.

Le coronavirus revêtant les aspects de la force majeure, le professionnel ne sera pas tenu de vous verser des dommages et intérêts dans l’hypothèse où l’annulation vous aurait occasionné un préjudice.

Conseils aux voyageurs, recommandations du gouvernement, mesures prises sur le territoire français… Retrouvez toutes les informations utiles sur Informations Coronavirus - Covid-19


COVID-19 

Retrouvez toutes nos réponses aux questions posées par les internautes dans les domaines de la consommation, du logement, de l'alimentation et de la copropriété soulevées par la situation de crise actuelle ici


Crédit photo : © Rawf8 – stock.adobe.com