Viande, poisson, laitages

Lorsque ces denrées sont emballées, elles portent une date limite de consommation ou DLC précédée généralement de la mention « À consommer avant le ... » Au-delà de cette date, le développement des bactéries n'est pas maîtrisé, il peut donc y avoir un risque d'intoxication alimentaire. Ne consommez pas le produit après cette date.

Lorsque ces aliments ne sont pas emballés ou étiquetés comment faire ? Œufs, charcuterie, plats cuisinés... En réfrigérateur ou au congélateur retrouvez la durée de conservation conseillée dans nos fiches :

Viande et produits de la mer frais, lait pasteurisé,  yaourts, desserts lactés... Pour consommer les denrées périssables en toute sécurité et pour éviter de devoir les jeter, le respect de la chaîne du froid est indispensable.

Les fruits et légumes

Les fruits et les légumes sont des produits vivants qui continuent à évoluer dans le temps. Pour éviter le gaspillage de ces aliments fragiles, mieux vaut savoir les conserver.

Ils ne se rangent pas systématiquement dans le réfrigérateur. Certains se conservent mieux à l'abri de la lumière directe (pommes de terre, oignons, asperges) et ne supportent pas les changements brusques de température. D’autres produisent naturellement un gaz, l'éthylène, qui accélère la maturation des fruits et légumes voisins jusqu'à, parfois, les dégrader (bananes, pommes, avocats...)

Pour conserver la fraîcheur de vos fruits et légumes consultez notre guide Guide conservation fruits et légumes.pdf

Les conserves, surgelés et produits d'épicerie sèche (riz, pâtes, céréales...)

La plupart des ses produits se conservent très longtemps sans risque pour la santé s'ils sont stockés dans des conditions adéquates (à la bonne température, dans un lieu sec). Lorsqu'ils sont vendus sous emballage, ils portent généralement une date de durabilité minimale (DDM) du type « À consommer de préférence avant le ... » (jour, mois, année). 

Passée cette date, leur goût, leur texture et leur valeur nutritionnelle peuvent être légèrement altérés, mais ils restent sans danger pour la santé.

Des professionnels utilisent parfois des DDM sur des produits qui sont malgré tout fragiles comme le pain de mie ou certains fromages. Dans ce cas-là, le bon sens est de mise : en cas d'odeur ou d'aspect anormal, ne prenez pas le risque d'une intoxication.



Adhérez et accédez tout suite à des conseils juridiques personnalisés, un accompagnement dans le règlement amiable de vos litiges et à nos magazines




Crédit photo : difisher de Pixabay