L’eau usée une fois traitée dans une station d’épuration est potable

Vrai. L’eau usée traitée peut être réutilisée pour irriguer les espaces verts, les golfs ou les cultures lorsqu’elle répond à la qualité sanitaire requise. Courante dans de nombreux pays d’Europe, la réutilisation est encore rare en France. Quelques collectivités, dotées de stations d’épuration haute performance, l’ont adoptée et sont satisfaites des économies d’eau qui en découlent. 

Un tiers du territoire européen est concerné par le stress hydrique

Vrai. Aujourd’hui, un tiers de l’ensemble de l’Union européenne est touché de manière provisoire ou permanente au stress hydrique. On assiste à un stress hydrique lorsque la demande en eau dépasse la quantité disponible pendant une certaine période ou lorsque sa mauvaise qualité en limite l’usage.  Les zones géographiques touchées par le stress hydrique peuvent l’être pour plusieurs raisons : 

  • Présence de terres agricoles nécessitant une irrigation intensive 
  • Destinations touristiques entraînant de forts pics de population
  • Grande agglomération urbaine ayant un fort besoin en eau pour subvenir aux besoins de la population

L’agriculture représente 20% de la consommation de la ressource en eau en Europe 

FauxEnviron 40% des ressources en eau en Europe sont utilisées par le secteur de l’agriculture.

L’utilisation moyenne globale d’eau par habitant en Europe par habitant et par an est de 144 litres

Vrai. La France se situe dans la moyenne européenne avec une consommation moyenne par jour et par habitant de 151 litres d’eau. Le pays ayant la plus forte consommation d’eau par habitant et par litre par jour est la Suisse avec une  moyenne de 252 litres.

4,2 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à des services d’eau potable gérés de manière sûre

Vrai. La sécurité sanitaire et la qualité de l’eau sont indispensables au développement humain et au bien-être. L’accès à une eau sans risque sanitaire est l’un des moyens les plus efficaces de promouvoir la santé et de réduire la pauvreté.  4,2 milliards de personnes vivent sans installations sanitaires. Dans le monde, 2 milliards de personnes consomment de l’eau provenant d’une source contaminée par des matières fécales. 

 L’eau que l’on capte dans les nappes souterraines n’est pas directement potable

VraiL’eau que l’on capte dans les nappes souterraines est encore chargée de sables et de limons, aussi nécessite-t-elle un traitement spécial dans une usine d’eau potable. 

Environ 80% des eaux usées dans le monde sont rejetées dans l’environnement sans traitement

Vrai. Dans les pays ayant un revenu élevé, le recours à des traitements de pointe des eaux usées correspond soit à la volonté de maintenir un environnement sain soit de combler un manque d’apport en eau. L’émission d’eaux usées non traitées reste une pratique courante, principalement dans les pays en développement en raison d’un manque d’infrastructure, de capacités techniques et institutionnelles, et de financement. 

Un robinet qui goutte représente 120 litres d’eau par jour en moyenne

Vrai. Les Français consomment 143 litres d’eau potable par personne et par jour. 93% de cette consommation est destinée à l’hygiène corporelle, les sanitaires et à l’entretien de l’habitat. Un robinet qui goutte double votre consommation. Faites attention aux fuites. Une astuce pour les détecter consiste à plaquer un morceau de papier toilette à l’intérieur de la cuvette et revenir quelques heures plus tard pour vérifier si celui-ci est sec ou non

Le plastique constitue le polluant le plus néfaste pour les océans

Faux. Plus que les pailles ou les sacs plastiques, les mégots de cigarettes constituent les polluants le plus néfastes aux océans. 137 millions de mégots jetés par terre chaque jour à travers le monde, 40% échouent dans les océans.

Un seul mégot de cigarette peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau.

Vrai. Un seul mégot peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau. Une cigarette comporte 2500 composés chimiques.

L’eau du robinet est moins chère que l’eau en bouteille

VraiL’eau du robinet peut être jusqu’à 200 fois moins chère que l’eau du robinet. Consommer de l’eau du robinet permet de faire des économies et de réduire notre consommation de plastique. Une solution économique et écologique sachant que l’eau du robinet est le produit le plus contrôlé en France. 

Il y a du chlore dans l’eau du robinet

VraiLa chloration est utilisée pour le traitement de l’eau des réseaux publics d’eau potable. Cela consiste à détruire les bactéries, germes vivants et les matières organiques. Le chlore permet d’assurer la qualité microbiologique de l’eau du robinet en vue d’être consommé. La quantité de chlore présente dans l’eau du robinet revient à une goutte de chlore pour le contenu d’environ 5 baignoires. Pour effacer cet éventuel goût de chlore il est conseillé de mettre l’eau du robinet dans une carafe ouverte pendant quelques heures dans le réfrigérateur.

 

Sources : le Centre d’information sur l’eau, l'agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse, les Nations Unies, ADEME, France Nature Environnement, Ministère des Solidarités et de la Santé 

Crédit photo : © luchschenF  - stock.adobe.com