Le mediator est un médicament qui a été prescrit depuis 1976 à des millions de personnes devant suivre un régime pour des raisons médicales (diabète de type 2, hypertriglycéridémies) ou souhaitant simplement perdre quelques kilos.

Il est aujourd’hui avéré que ce médicament est potentiellement à l’origine d’effets secondaires cardiaques graves (atteintes de valves du cœur).
Des études officielles récentesestiment que le nombre de décès liés au Mediatorseraient de 500 à 2000.

Si vous-même ou un de vos proches avez pris du Mediator ou ses génériques, (BenfluorexMylan et BenfluorexQualimed) et que vous pensez être victime de ces effets secondaires, la CLCV se propose de vous accompagner en justice pour obtenir des dommages et intérêts.

La première étape consistera à réunir l’ensemble des pièces de votre dossier médical qui permettront d’attester du lien entre la prise de ces médicaments et la survenue de troubles cardiaques.

Sur cette base, la CLCV se pourvoira en justice pour obtenir l’indemnisation des victimes et la sanction des responsables de ce scandale sanitaire, qu’il s’agisse du fabricant ou des autorités sanitaires en charge de l’évaluation et de la vigilance sur les produits de santé.