40 euros supplémentaires par mois : c'est, selon la note de conjoncture de l'INSEE publiée en décembre, la somme qui est venue s'ajouter en un an à une facture énergétique déjà importante pour les ménages. En cause : l'augmentation du prix des carburants du gaz et de l'électricité. Depuis, la guerre en Ukraine a provoqué une nouvelle explosion des prix de l'énergie. En réaction, la CLCV a appelé les consommateurs à réaliser des économies d’énergie pour « préserver un peu son pouvoir d’achat » et « adopter un comportement stratégique afin de réduire la dépendance énergétique européenne »(notamment pour le gaz : réduire nos besoins, c’est moins de recettes pour la Russie).. Quelques jours plus tôt, le dernier rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) était venu également rappeler l'urgence à réduire notre consommation d'énergies fossiles. Y parvenir peut commencer par quelques gestes relativement simples et des changements d'habitudes.

Le chauffage

Qu'il fonctionne au gaz, au fuel ou à l'électricité, le chauffage est le premier poste de dépense énergétique des ménages, et donc celui pour lequel une action sera le plus sensible sur la facture. Beaucoup de Français le règlent à 20°. Pourtant, une température de 19° la journée et 16 ou 17° la nuit est normalement suffisante pour être confortable. Un seul degré en moins permet de réaliser jusqu'à 7 % d'économie. Dans les pièces que vous n'utilisez pas dans la journée (chambres, salle de bains, etc.), voire dans tout le logement si vous n'y êtes pas, la température peut être baissée un peu plus, en pensant à bien fermer les portes. Et si vous partez en week-end ou vacances, le système de chauffage peut être mis en position hors gel.

Pour éviter une surconsommation et assurer une bonne diffusion de la chaleur, les radiateurs doivent être régulièrement nettoyés et purgés, et leurs alentours et dessus dégagés. Une aération quotidienne (en éteignant le chauffage à ce moment-là) évite l'humidité, source d'inconfort et cause de surconsommation.

Enfin, évitez les déperditions de chaleur en installant des boudins aux bas des portes et en fermant les inserts de cheminées, les portes qui donnent sur des locaux non chauffés (sous-sol, cave, cellier...) et les volets et rideaux dès que la nuit tombe.

L'eau chaude

 Ne laissez pas couler l'eau chaude, et prenez l'habitude de replacer systématiquement les robinets en position froide lors de leur fermeture. Cela évitera un déclenchement du système de chauffage de l'eau à leur ouverture. 

L'électroménager

Parmi les appareils électriques que nous possédons, les équipements électroménagers sont les plus énergivores. S'ils ne sont pas bien entretenus, ils peuvent en outre surconsommer. Pour l'éviter, positionnez-les loin de sources de chaleur et veillez à leur bonne aération (afin d'éviter une surchauffe) en laissant si possible un espace entre eux et les murs.

Nettoyez également les filtres et les joins, les grilles et arrières des appareils. L'encrassement de ces parties peut entraîner selon EDF jusqu'à 30 % de surconsommation. Le dégivrage du réfrigérateur et du congélateur permettra aussi une meilleure répartition du froid, et donc des économies. Concernant ces derniers, évitez également les apports de chaleur liés à des ouvertures trop fréquentes des portes ou l'introduction de plats encore chauds. En s'évaporant, l'eau contenue dans les liquides et les légumes peut également entraîner une surconsommation. Couvrez-les ou enveloppez-les.

Pour les lave-linge et lave-vaisselle, utilisez les programmes éco et températures basses et ne les faites tourner que quand ils sont pleins.

Si vous avez besoin de faire bouillir de l'eau, privilégiez une bouilloire. Lorsque vous cuisez des aliments, mettez un couvercle pour permettre une montée en température plus rapide et donc moins énergivore et adaptez bien la taille des casseroles à celle du brûleur ou de la plaque. Ces dernières (électriques ou vitrocéramiques) peuvent être éteintes avant la fin de la cuisson tout en profitant de leur chaleur résiduelle.

Utilisez le four au minimum ou en mettant à cuire plusieurs plats en même temps et privilégiez leur nettoyage à la main plutôt que la pyrolyse qui nécessite une très haute montée en température.

Anticipez et faites décongeler vos plats au réfrigérateur plutôt qu'au micro-ondes. Faites sécher votre linge à l'air libre.

Petits appareils

Si leur consommation individuelle est moins élevée que les équipements électroménagers, les appareils électriques, numériques et audiovisuels peuvent très vite, en raison de leur nombre, représenter plus de la moitié de votre consommation électrique (hors chauffage). Essayez de réduire leur utilisation non indispensable, comme les écrans, sèche-cheveux, les écrans, etc.

Ne laissez pas non plus vos appareils inutilement en charge ou en veille mais débranchez-les quand vous ne les utilisez pas. À lui seul, le mode veille peut représenter 80 euros de la facture annuelle. Cela concerne notamment les chargeurs de portables, ordinateurs, télévisions, imprimantes, box Internet, les chaînes hi-fi et leurs enceintes, mais aussi tout le petit électroménager (cafetières, grille-pains, etc.) qui possède une veille cachée.

Éclairage

Représentant 10 à 15 % de la facture énergétique, l'éclairage n'est pas à négliger non plus. Privilégiez autant que possible l'éclairage naturel en ouvrant volet et rideau la journée et pensez à bien couper systématiquement la lumière en quittant une pièce. 

Carburant

Si l'idée de délaisser votre voiture au profit des transports en commun, vélo ou autres mobilités douces vous trotte dans la tête, c'est le moment ou jamais de s'y mettre. Si vous ne le pouvez pas, pensez au covoiturage ou mettez en œuvre les principes de l'éco-conduite.

Enfin, avant de faire votre plein, consultez le site, www.prix-carburants.gouv.fr que le gouvernement a mis en ligne afin de comparer les prix pratiqués par les stations de service à proximité. Reprenant les mêmes données, le site Mon-essence.fr a l'avantage de classer directement les stations de la moins chère à la plus chère en mentionnant la distance à laquelle elle se trouve.

Crédit photo : © Jérôme Rommé - stock.adobe.com