arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Prix des carburants : les marges de distribution repartent à la hausse

vendredi, 26 décembre 2014 09:05 Dernière modification le mardi, 06 janvier 2015 11:54
Prix des carburants : les marges de distribution repartent à la hausse

Dans un contexte de forte baisse du prix du baril, la CLCV appelle les distributeurs de carburants à respecter leur engagement.

Dans un contexte de forte baisse du prix du baril, La CLCV alerte sur le fait que les marges de distribution sur l’essence sans plomb et sur le fioul domestique sont reparties à la hausse depuis trois semaines et atteignent des niveaux trop élevés.

Le 7 décembre 2014, le président de la république avait réuni les distributeurs de carburant et les associations du consommateur pour fort justement se féliciter de l’impact positif sur le pouvoir d’achat de la baisse du prix du pétrole. A cette occasion, la CLCV avait rappelé que certaines marges de raffinage et de distribution (essence notamment) avaient sensiblement augmenté ces dernières semaines, mais sans atteindre encore des niveaux déraisonnables. 

Depuis cette réunion, il s’avère que les marges de distribution, toujours raisonnables pour le diesel, ont sensiblement augmenté pour l’essence et pour fioul domestique. 

Pour l’essence, la marge était de 9,4 cts/litre en moyenne sur l’année 2014 et de 10,8 cts/litre en novembre. Elle est passée à 12,3 cts la première semaine de décembre, à 12,8 cts la deuxième semaine et 12,4 cts la troisième semaine. 

Pour le fioul domestique, la marge était de 12 cts/litre en moyenne sur l’année 2014 et 13,3 cts/litre en novembre. Elle est passée à 14 cts/litre la première semaine de décembre, à 14,7 cts la deuxième semaine et 15,1 cts la troisième semaine.

Pour le diese, la marge de distribution est assez stable à 8/9 cts le litre. On notera enfin que la marge de raffinage se situe en décembre à un niveau plus élevé que la moyenne (28 euros la tonne en décembre contre 21 euros la tonne en 2014) mais qui n’est pas particulièrement excessif si on considère que cette marge a été parfois très basse ces dernières années.

La CLCV appelle les distributeurs de carburants à redresser la barre très vite et à respecter leur engagement de ne pas pratiquer des marges de distribution excessives en cette période de baisse du prix du baril.

Enfin, notre association demande que les compagnies aériennes, pour l’instant peu disertes sur le sujet, suppriment leur majoration tarifaire liée au carburant.

Actualisation au 06 janvier 2015 : les distributeurs de carburants ont suivi les préconisations de la CLCV. En effet, la marge de distribution sur l'essence est retombée à 10 centimes le litre, ce qui est un niveau correct. En revanche, la marge sur le fioul domestique reste à plus de 14 cts le litre. Ce qui n'est pas acceptable.

 

Revenir en haut top