arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Consommez malin : le potager collaboratif

20/11/2017 Lu 983 fois Dernière modification le 30/11/2017

Consommez malin : le potager collaboratif

Dans un souci d’économie ou de qualité, avoir son propre potager est le rêve de beaucoup de Français. Un rêve car nombre d'entre eux ne disposent pas d'un jardin ! Il existe des solutions.

 

Le prêt de jardin

Manger vos propres tomates, vous en rêvez mais vous n’avez pas de jardin. La solution ? Partagez un bout terrain sur le jardin d’un voisin. Il vous prête une partie de sa parcelle et en échange vous lui offrez une partie de votre récolte.

Pour trouver ce bon samaritain, faites marcher le bouche-à-oreille : interrogez votre entourage, vos voisins ou placez des affichettes chez les commerçants de proximité.

Des sites internet vous aident à trouver un lopin de terre pour créer votre potager. Plantezcheznous.com met en relation gratuitement propriétaires et jardiniers habitant dans la même ville grâce à un système de petites annonces. Autre site : Pretersonjardin.com.

Les jardins partagés

Mis en place par les habitants d’un même quartier ou d’une même ville, le jardin partagé est un terrain, généralement mis à disposition par la ville, cultivé et animé par les riverains regroupés en association. Selon l’observatoire des villes, en 2016 les agglomérations les plus férues de jardins partagés sont Nancy, Marseille, Mérignac, Lyon et Rennes.

Vous devez contacter l’association gestionnaire de jardin rendez-vous sur Jardins-partages.org ou auprès de votre mairie.

Le don et troc de fruits et légumes
Des particuliers et des petits producteurs donnent, échangent avec des habitants de leur région le surplus de fruits et de légumes avant qu’ils ne pourrissent. Retrouvez sur Lepotiron.fr près de chez vous.

 

Attention aux frais
Des plateformes Internet demandent une cotisation annuelle ou une adhésion payante qui ouvrent droit aux services gratuits proposés. D’autres appliquent des frais annexes en sus du prix affiché tels que des frais de service.

Revenir en haut top