arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Compteurs Linky : nos réponses à vos questions

mercredi, 09 mars 2016 17:07 Dernière modification le jeudi, 10 mars 2016 14:12
Compteurs Linky : nos réponses à vos questions

Les compteurs électriques connectés Linky ont commencé à être déployés dans les foyers en décembre 2015. Explications.

La loi du 17 août 2015 relative à la « transition énergétique pour la croissance verte » prévoit la généralisation des compteurs communicants pour l'électricité. Il est prévu qu'ils intègrent 35 millions de foyers français à l'horizon 2021. L’installation a commencé dans les logements en décembre 2015.

Qu’est-ce que le compteur linky ?

Linky est le nom du compteur communicant, appelé aussi « compteur intelligent », développé par Électricité réseau distribution France (ERDF).

Ces compteurs relèvent chaque jour la consommation à distance. Ils doivent permettre aux clients d’être facturés en fonction de leur consommation réelle et non plus estimée, mais aussi d’avoir une information précise et fréquente sur leur consommation d’électricité. Les données seront consultables gratuitement sur un site Internet dédié à cet effet sur le modèle des sites de consultation des comptes bancaires.

Ils permettront également aux gestionnaires de réseaux de distribution d'améliorer, peut-être, leur qualité de service et de réaliser des gains de performance avec des économies financières à la clé.

Pour les fournisseurs d'électricité, Linky permettra de diversifier leurs offres en passant d’un abonnement par tranches de 3 (3Kw, 6kw, 9 kw, …) à un abonnement par tranches de 1 (3kw, 4kw, 5kw, …). Les ménages pourront donc choisir une puissance plus adaptée à leurs besoins.

Le compteur Linky est-il gratuit ?

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) explique que «  Les consommateurs ne paieront rien lorsque le gestionnaire de réseau changera leur compteur pour le remplacer par un compteur évolué Linky».

Cela signifie que, lors de l’installation de Linky, il n’y aura pas de facturation d’installation, ce qui était d’ailleurs une demande de la CLCV. En revanche, le « surcoût net » du compteur sera répercuté sur le tarif règlementé payé par le consommateur. Pour fixer ce surcoût net, la CRE va procéder de la façon suivante :

-          elle va prendre en compte les coûts d’installation,

-          elle va évaluer les économies réalisées par l’opérateur (gains de productivité),

-          le surcoût net est la différence entre les coûts d’installation et les gains de productivité.

Nous revendiquerons un surcoût net faible car l’ampleur des gains de productivité est importante (c’est la raison principale de Linky côté EDF).

Peut-on refuser l’installation de ce compteur ?

Non. On ne peut pas refuser les compteurs Linky. Les compteurs électriques ne sont pas propriété des usagers mais des collectivités locales concédantes.

L’installation et l’exploitation des compteurs sont déléguées à un gestionnaire de réseau de distribution d’électricité (ERDF).

De plus, lors de la signature d’un contrat avec un fournisseur d’énergie, tous les usagers s’engagent à laisser l’accès au compteur pour leur entretien et remplacement.

Comment se passe l’installation ?

Les usagers sont prévenus 40 à 30 jours à l’avance par courrier. Sur ce courrier figure la date et le nom de l’entreprise en charge de cette installation.

Le changement dure entre 30 et 40 minutes, avec une coupure de l’alimentation électrique le temps de l’intervention. Dans certain cas, il est nécessaire de couper l’alimentation électrique de l’ensemble du bâtiment, le temps d’intervenir sur l’ensemble des compteurs.

Après l’installation, rien ne changera pour l’usager dans un premier temps. Les fournisseurs d’énergie attendent qu’une zone soit entièrement équipée avant de commencer à proposer de nouveaux abonnements, dont l’acceptation n’est pas obligatoire.

Bien que l’usager ne puisse refuser le compteur Linky, ERDF a pris des engagements importants en termes d’information et de qualité de l’installation de ces nouveaux compteurs. Il est important qu’il les respecte pour ne pas perturber le quotidien des consommateurs.

Le compteur Linky divulguera-t-il des informations personnelles et confidentielles ?

Les données sont la propriété des clients. Leur accord est nécessaire pour leur utilisation en dehors du cadre du contrat de fourniture d’électricité.

Par ailleurs, les données personnelles circulent sous forme cryptée et par une connexion sécurisée. Enfin, en application du Code de l’énergie, la CRE contrôle le respect, par les gestionnaires de réseaux, des codes de bonne conduite, qui intègrent la préservation de la confidentialité des informations commercialement sensibles.

 

En partenariat avec RTL, la CLCV est intervenue à l'antenne ce matin jeudi 10 mars 2016 : http://www.rtl.fr/actu/economie/edf-on-ne-peut-pas-refuser-l-installation-du-compteur-electrique-linky-7782298613

 

Revenir en haut top