Le paiement s’est fait en ligne par carte bancaire et leur compte a été débité le 5 février 2020.

Le séjour n’a pas pu avoir lieu du fait de la crise sanitaire, ils ont donc demandé le remboursement des sommes versées.

Leurs démarches n’ayant pas abouti auprès de la plateforme, ni directement auprès de l’hôtel en Espagne, la CLCV de Rennes leur a conseillé de tenter un recours amiable auprès du Centre européen des consommateurs France (CEC) et les a aidés à saisir cet organisme en janvier 2021.

Le CEC peut être saisi en cas de réclamation à l’encontre d’un professionnel basé dans un autre pays de l’Union européenne, en Islande, en Norvège ou au Royaume-Uni.

La plateforme n’étant qu’un intermédiaire, le CEC a donc entrepris un recours amiable auprès de l’hôtel à Madrilène.

En juillet 2021, l’établissement a accepté de rembourser les 300 € sur le compte de M. et Mme B.

Crédit photo : © Azhorov- stock.adobe.com