Qui peut bénéficier de l’aide ?

L’aide s’adresse aux locataires ou propriétaires de leur résidence principale : 

  • salariés d’une entreprise du secteur privé
  • ou ex-salariés d’une entreprise du secteur privé, qui ont ( ou ayant) perdu leur emploi en CDI, CDD ou interim pendant la crise sanitaire.


Pour y avoir droit, vous devez avoir subi une baisse de revenus importante pendant la crise sanitaire rendant vos charges de logement trop élevées (loyer, mensualité d’emprunt immobilier, eau, électricité...). 

L’aide est soumise à des conditions de ressources,  détail sur Actionlogement.fr , et octroyée sous réserve de l’accord d’Action Logement Services et dans la limite des fonds disponibles.

Quel est le montant de l’aide ?

L’aide s’élève à 150 € par mois, limitée à 2 mois (jusqu’à 300 €), ou 6 mois (jusqu’à 900 €) en cas de perte d’emploi pendant la crise sanitaire.

Comment en bénéficier ?

Pour savoir rapidement si vous pouvez bénéficier de cette aide gratuite, vérifiez votre éligibilité et saisissez votre demande en ligne : cliquez ici 

Une seule aide par ménage peut être accordée.

Vous êtes saisonnier agricole ?

L’aide s’élève jusqu’à 600 € d’aide (150 € par mois) pour participer à vos frais d’hébergement, pendant la crise sanitaire.

Pour télécharger votre dossier et effectuer votre demande : cliquez ici 

Bon à savoir !

Votre demande peut être effectuée jusqu’à 6 mois après votre baisse de revenus ou, si vous êtes saisonnier agricole, après le démarrage de votre activité saisonnière.

 


À propos d’Action Logement

Depuis plus de 60 ans, la vocation d’Action Logement, acteur de référence du logement social et intermédiaire en France, est de faciliter l’accès au logement pour favoriser l’emploi. Action Logement gère paritairement la Participation des Employeurs à l’Effort de Construction (PEEC) en faveur du logement des salariés, de la performance des entreprises et de l’attractivité des territoires.


Crédit photo :   © Watchara - stock.adobe.com