arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Vendre son logement : avec ou sans mandat ?

vendredi, 11 octobre 2013 16:38 Dernière modification le vendredi, 11 octobre 2013 17:00
Vendre son logement : avec ou sans mandat ?

Vendre directement à un particulier ou faire appel à un ou plusieurs agents immobiliers ? Chaque option a ses avantages et ses inconvénients.

La vente d’un logement ou d’une maison est une opération qui peut s’avérer complexe. D’où la nécessité de la préparer au mieux et de mettre toute les chances de votre côté.


Entre particuliers

Internet et la presse regorgent de sites et de titres qui permettent la mise en relation directe des vendeurs et acheteurs. L’avantage principal réside dans le fait que vous n’aurez, dans ce cas, pas à vous acquitter de la fameuse commission versée à l’agent immobilier, ce qui représente une économie de plusieurs milliers d’euros.

Toutefois, votre choix ne doit pas être justifié uniquement par cette préoccupation financière. Le recours à un professionnel peut être intéressant pour estimer le plus précisément possible la valeur de votre logement (certains particuliers ont plutôt tendance à la surévaluer) et pour informer sur la nature des documents que vous devez transmettre à l’acquéreur. Il est vrai cependant que de nombreuses agences immobilières proposent d’estimer votre bien gratuitement, sans engagement ultérieur, et que vous pourrez aussi trouver sur internet des éléments de comparaison et d’estimation des prix.

N’oubliez pas non plus que vous devrez être disponible pour les visites des candidats acquéreurs.

Bref, si vendre directement son bien sans passer par un intermédiaire demeure tout à fait possible (et le nombre très important de transactions ainsi effectuées le démontre parfaitement), cela suppose quand même un minimum d’organisation et de disponibilité.

Agent immobilier

Faire appel à un agent immobilier est la solution la plus simple, mais pas la moins coûteuse puisque vous devrez vous acquitter d’une commission si le professionnel contacté réalise effectivement la vente. L’agent immobilier fera une estimation de la valeur de votre bien, procèdera aux visites et rédigera le compromis de vente. Par ailleurs, certains professionnels pourront également se charger, si vous le souhaitez (à vous de voir si cela est intéressant financièrement ou si vous préférez en faire votre affaire personnelle) de faire réaliser les différents diagnostics (plomb, amiante, termites…).

Quelle commission ?

Le montant de la commission est souvent constitué d’un pourcentage sur le prix de vente (entre 5 % et 10 % en moyenne, mais cela peut varier tant à la hausse qu’à la baisse). Les honoraires du professionnel doivent d’ailleurs être affichés en vitrine. N’hésitez pas à les négocier le cas échéant.

Si vous optez pour cette solution, vous donnez mandat à l’agent immobilier, de chercher, en votre nom, un acheteur et réaliser la vente de votre logement. Deux possibilités s’offrent à vous, le mandat simple ou le mandat exclusif.

Mandat exclusif

Il a la préférence des professionnels, bien évidemment, puisque l’heureux élu ne sera pas mis en concurrence avec un confrère. Si certaines statistiques semblent démontrer que les ventes se réalisent plus rapidement avec un mandat exclusif, cela reste toutefois à prouver. Par ailleurs, le risque existe d’avoir affaire à un professionnel peu motivé qui ralentirait, au contraire, la conclusion de la vente.

Mandat simple

Contrairement au mandat exclusif, vous pouvez ici choisir plusieurs professionnels afin de les charger de réaliser la vente. La commission sera alors versée au plus rapide. Cette option a l’avantage de multiplier les chances de vente. Mais si un acheteur est trouvé, vous devrez informer le plus rapidement possible, en respectant les conditions déterminées dans le mandat (courrier recommandé…) les autres professionnels afin qu’ils stoppent leurs démarches. En effet, si une seconde vente est réalisée dans l’intervalle, vous risquez de devoir payer également la commission de l’agent concerné. Un conseil : ne contactez que deux ou trois professionnels, pas plus.

Vendre en direct malgré le mandat donné à l’agent immobilier

Quelle que soit la nature du mandat donné, il vous est interdit de conclure vous-même une vente avec une personne qui aurait visité le logement par le biais de l’agent immobilier. Cette interdiction n’est d’ailleurs pas limitée à la durée du mandat et peut se prolonger plusieurs mois après, afin d’éviter toute collusion frauduleuse entre l’acheteur et le vendeur, destinée à évincer le professionnel de sa rémunération.

Dans le cadre d’un mandat exclusif, il peut être prévu une interdiction totale faite au vendeur de chercher par lui-même un acheteur. A noter toutefois que certains professionnels proposent un mandat semi-exclusif, offrant précisément au propriétaire la possibilité de vendre aussi lui-même le logement. A négocier donc.

Revenir en haut top