arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Utiliser son téléphone à l’étranger sans se ruiner

mercredi, 24 juillet 2013 14:57 Dernière modification le mercredi, 31 juillet 2013 15:22
Utiliser son téléphone à l’étranger sans se ruiner

Quelques conseils pour éviter un choc de facturation au retour des vacances.

En cette période de vacances, nous avons tous à l’esprit la liste des éléments indispensables que nous emmènerons, ce qui inclut évidemment notre téléphone mobile. Mais utiliser son téléphone depuis l’étranger est une opération moins évidente qu’il n’y parait et certaines précautions préalables s’avèrent indispensables.

Avant de partir

Assurez-vous tout d’abord auprès de votre opérateur que votre abonnement vous permet d’appeler depuis le pays de vos vacances, l’option internationale n’est pas toujours activée par défaut.

Maintenant que vous savez que vous pourrez appeler, la question est de savoir combien cela va vous coûter ! Et pour cela, une lecture de la documentation tarifaire de votre opérateur s’impose.

Lorsque vous utilisez votre abonnement depuis l’étranger, vous utiliserez le réseau d’un opérateur mobile étranger à des conditions tarifaires différentes de celles de votre opérateur français. On appelle cette situation itinérance ou roaming.

Pas de forfaits «  illimités » hors de France

Les appels, SMS, MMS  et connexions Internet effectués en itinérance supportent une tarification, dite  internationale, sensiblement plus élevée qu’en France métropolitaine. Il est également  important de savoir que nos forfaits « illimités » ne sont pas valables lorsque l’on sort de France, toutes les consommations effectuées étant facturées en plus. 

Face aux pratiques tarifaires excessives de certains opérateurs, des tarifs maximums ont été instaurés au sein de l’Union européenne. Ainsi, depuis le 1er juillet 2013, un appel passé est plafonné à 0.24 €/min (0,07 €/min pour un appel reçu), un SMS coûte au maximum 0.08 €/min. Ces plafonds (hors taxes) ne sont pas valables lorsqu’on quitte l’Union européenne.  Attention, le tarif des MMS (messages avec photo ou vidéo) n’est pas plafonné !

Très chère connexion internet 

Mais c’est bien la connexion à l’Internet mobile qui reste la cause de nombreux chocs de facturation car beaucoup de nos smartphones s’y connectent seuls et à intervalles réguliers. Depuis la France métropolitaine, l’accès à Internet mobile est souvent inclus dans son forfait. Depuis l’Union européenne, consommer 1 MB coûte au maximum 45 centimes, soit 450 € pour 1 Giga. Et ici encore, ce plafond (hors taxes) n’est plus valable hors Union européenne.  Avant de partir à l’étranger, il est donc vivement conseiller de désactiver son accès à l’Internet mobile et de profiter sur place d’accès wi-fi gratuits. A défaut, votre facture risque bien d’exploser !

Vol de mobile : que faire ?

Le code PIN de votre téléphone est la meilleure manière de limiter les utilisations frauduleuses. Prenez soin de le personnaliser - les codes en « 0000 » ou en « 1234 » sont à proscrire - et de l’activer systématiquement.  

Autre conseil : ayez toujours sur vous le numéro IMEI de votre téléphone (ce numéro de 15 à 17 chiffres est accessible en composant le * #06# sur le clavier de votre portable et figure également sous sa batterie). Ce numéro est utile car il permet de bloquer la ligne et de désactiver l’appareil.

En cas de vol, informez votre opérateur, indiquez-lui le numéro IMEI de votre téléphone (ainsi, il sera désactivé et sera inutilisable par quelque moyen que ce soit). N’oubliez pas non plus de déposer plainte auprès du commissariat ou de la gendarmerie. Enfin, si vous avez souscrit une assurance pour votre téléphone, contactez-la pour vérifier si elle prend en charge ce vol.

Revenir en haut top