arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Smartphone endommagé : que faire ?

jeudi, 20 juin 2013 17:43 Dernière modification le mardi, 25 juin 2013 11:49
Smartphone endommagé : que faire ?

A qui s'adresser pour le faire réparer ? Faut-il l'assurer contre la casse ? Nos conseils.

Navigation Internet, appareil photo, emails, GPS, lecteur audio, écran de visionnage de vidéo, console de jeux mobile… depuis la sortie de l’iPhone en 2007, une déferlante de terminaux mobiles connectés multifonctions a peu à peu pris le pas sur nos téléphones portables à touches.

Des appareils ultra sophistiqués qui coûtent cher. Si lors de la souscription d’un abonnement avec engagement, votre smartphone vous est vendu par l’opérateur à un tarif dit « subventionné », sa valeur sur le marché dépasse en effet 500 € pour les plus célèbres d’entre eux.

D’où l’intérêt de bien le protéger en investissant dans une housse de qualité. Mais si vous l’oubliez en plein soleil ou le laissez malencontreusement tomber, voici quelques pistes d’actions possibles.

Garantie et assurance

Vérifier d’abord si la garantie constructeur existe et si elle est toujours en cours, mais sachez qu’elle ne prend en charge ni le bris ni l’oxydation de l’appareil.  

Si vous avez souscrit une assurance pour votre téléphone mobile, relisez votre contrat afin de déterminer si le dommage est garanti et faites alors rapidement une déclaration à votre assurance. Sachez toutefois que les exclusions de garantie sont fréquentes, notamment si vous êtes à l’origine du dommage.

Un devis avant toute réparation

Si ni la garantie constructeur, ni l’assurance ne fonctionnent, les réparations seront à votre charge.

Plusieurs circuits de réparation existent. Un préalable essentiel : demandez toujours un devis avant d’engager des réparations dont le montant peut flamber. Par exemple, le remplacement d’un écran tactile peut dépasser les 200 euros.

Vous pouvez vous adresser à votre opérateur de téléphonie qui vous indiquera ses modalités de réparation et ses tarifs et vous renseignera sur la possibilité ou pas de vous faire bénéficier d’un téléphone en attendant.

Les réparateurs indépendants peuvent vous proposer des tarifs parfois inférieurs, mais vous ne savez pas à qui vous avez affaires ! Si vous décidez d’opter pour cette solution, limitez les risques en privilégiant en réparateur proche de chez vous et qui vous aura été recommandé. Demandez-lui combien de temps il garantit ses réparations. Sachez qu’un téléphone sous garantie démonté par un réparateur non agréé perd sa garantie du fait de ce démontage !  

Par vos propres moyens

Vous pouvez aussi tenter de réparer vous-même : des kits de remplacement de la vitre protégeant l’écran tactile sont proposés sur Internet à des tarifs intéressants, par exemple. Mais la réparation par vos propres moyens est une méthode périlleuse, car elle est susceptible de considérablement aggraver les choses. A déconseiller aux non-initiés donc !

Assurer son portable : pas forcément utile !

Vous devriez assurer votre mobile contre le vol ou la casse, on ne sait jamais… Voilà un conseil qui revient presque systématiquement lors de l’achat d’un nouveau téléphone. Les mobiles sont devenus de véritables petits bijoux technologiques dont la valeur ne cesse d’augmenter. L’assurance mobile s’est donc développée pour répondre aux craintes des consommateurs, mais aussi - et surtout - pour ouvrir  de nouveaux marchés aux assureurs.

L’assurance mobile peut répondre à un besoin, encore faut-il se poser les bonnes questions et prendre son temps lors de la souscription.

Des contrats variés

Les offres sont nombreuses et varient selon les opérateurs. Chaque contrat a ses exclusions et garanties. On constate cependant que certains risques, très fréquents, ne sont pas pris en compte. Ainsi, la casse du téléphone n’est prise en charge que si elle a été causée par un événement extérieur. Le simple fait de laisser tomber son téléphone par inattention ou maladresse est très rarement couvert. De même, le remboursement du téléphone suite à un vol est soumis à de nombreuses conditions. Souvent, le vol sans effraction ou à la sauvette ne sera pas pris en compte, alors qu’il est monnaie courante.

Mises en garde

La plupart du temps, une assurance vous sera proposée lors de l’achat d’un nouveau téléphone et au moment du passage en caisse. Vous êtes donc pris totalement au dépourvu.

Or, il est très important de lire les conditions générales de vente, car elles seules vous indiquent ce qui est couvert par l’assurance. Le vendeur ainsi que les brochures publicitaires passent sous silence les véritables garanties du contrat.

De plus, si votre vendeur ne vous propose qu’un type de contrat, il ne vous sera pas possible de faire jouer la concurrence. Aussi est-il conseillé de faire quelques recherches pour comparer les assurances avant de se rendre en magasin.

Une fois votre contrat signé, vous devez être très attentif aux modalités de mise en œuvre en cas d’incident. Les délais pour faire votre déclaration sont parfois très courts et les assureurs jouent parfois là-dessus pour échapper à leurs obligations.

Revenir en haut top