arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Maigrir : des risques pour la santé

01/03/2011
Maigrir : des risques pour la santé

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a passé au crible quinze régimes célèbres.

Trois des quatre premières places au Top 50 des livres les plus vendus en 2010 sont occupées par des méthodes pour maigrir. La « Méthode pour Maigrir » est donc désormais un genre littéraire … à succès. Du moins pour ceux qui les publient !

Régimes à la mode

Depuis plusieurs années, les canons de la beauté nous imposent la minceur, voire la maigreur comme modèle. Chaque année, après les fêtes, avant les vacances, la presse, Internet et parfois les parapharmacies nous vantent les régimes à la mode. Afin d’atteindre cet idéal de minceur, presque un quart des français les suivent de leur propre initiative. Parfois même sans raison puisque 15% des femmes minces cèdent quand même à cette mode. Plus inquiétant encore, presque la moitié des adolescentes en collège souhaitent maigrir.

Déséquilibres et troubles

Pour la première fois, l’Anses a passé au crible quinze régimes(*) sélectionnés sur la base de leur popularité. Selon les cas, ils proposent la suppression d’une ou plusieurs catégories d’aliments, le maintient d’une seule catégorie, voire la suppression totale d’aliments.

L’étude montre que les régimes amaigrissants pratiqués sans recommandation ni suivi d’un spécialiste présentent des risques pour la santé, plus ou moins graves. Ils peuvent induire des déséquilibres en macronutriments (lipides, glucides, protéines), en vitamines et en minéraux, des perturbations physiologiques (d’ordre osseux et musculaire notamment) et psychologiques (troubles du comportement alimentaire).

Et dans 95 % des cas, cela se conclut par une reprise de poids après le régime. En clair, des frustrations pour rien ... sauf le risque de rentrer dans la dangereuse spirale de l’effet yoyo !

Si une méthode miracle existait vraiment, cela se saurait. Et ceux qui font leur beurre sur le dos des consommateurs conditionnés par les diktats de la mode seraient beaucoup moins nombreux.

Faut-il en conclure qu’il est impossible de maigrir ? Bien sûr que non !

Bonnes habitudes

Si l’objectif de perte de poids est faible, de bonnes habitudes alimentaires (pas de grignotage, des portions adaptées) et une activité physique suffisent généralement. Dans le cas d’une réelle surcharge pondérale, une prise en charge par des spécialistes (médecins nutritionnistes, diététiciens) s’avère nécessaire. Les résultats sont peut-être moins spectaculaires, mais beaucoup plus sûrs.

 

(*) Régime du Dr Atkins, Régime Californien du Dr Guttersen, Régime « citron détox », Régime de la Chrononutrition du Dr Delabos, Régime du Dr Cohen, Régime du Dr Dukan, Régime du Dr Fricker, Régime Mayo, Régime Miami du Dr Agatston, Régime Montignac, Régime du Dr Ornish, Régime Scarsdale du Dr Tarnower, Régime de la Soupe au chou, Régime Weight Watchers, Régime Zone de M. Sears.

Plus d’infos : le rapport de l’Anses est consultable sur le site www.lepointsurlatable.fr

Revenir en haut top