arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Les labels Cosmébio

vendredi, 06 janvier 2012 18:51 Dernière modification le mercredi, 27 juin 2012 15:55
Les labels Cosmébio

Où les trouve-t-on ? Sur les produits destinés au soin de la peau et des cheveux (déodorants, shampoings, savons, maquillage).
 

Leur histoire

Cosmébio est une association professionnelle qui fédère l’ensemble des acteurs de la filière cosmétique. Elle est née en 2002 du partenariat d’une dizaine de laboratoires cosmétiques engagés dans l’élaboration d’une charte qui visait à poser les fondements d’une cosmétique naturelle et écologique faisant appel à des produits issus de l’agriculture biologique.

Cette charte a donné naissance à deux cahiers des charges que les laboratoires, membres de l’association, ont élaborés avec Ecocert et Qualité France, organismes de contrôle et de certification. Ils définissent les exigences que doivent présenter les produits labellisés. Il existe deux niveaux de garantie : le label Cosmébio Bio et le label Cosmébio Eco.

 L’intérêt pour le consommateur

Le label Cosmébio Eco et le label Cosmébio Bio certifient que le produit contient :

-       au moins 95 % d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle ;

-       au moins 50 % ou 95 % d’ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique ;

-       au total, au moins 5% ou 10 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Ces logos garantissent aussi que les emballages et suremballages sont biodégradables ou recyclables et que le produit ne contient pas :

-       d’ingrédients issus d’animaux vivants ou morts ;

-       d’ingrédients de synthèse (colorants, parfums, antioxydants, émollients, huiles et graisses, silicones, paraben, paraffine, tous ingrédients issus de la pétrochimie) ;

Seuls les ingrédients d’origine synthétique indisponibles sous forme naturelle sont autorisés en quantité minime (5 % maximum). 

La procédure d’obtention

Le label Cosmébio est un marquage volontaire. Les sociétés qui souhaitent l’apposer sur leurs produits doivent avoir obtenu et justifier de la certification du produit par l’un des organismes certificateurs agréés par COSMEBIO (Ecocert ou Qualité France), après avoir adhéré à l’association.

La démarche de certification peut se dérouler en 4 ou 7 phases en fonction de l’organisme qui délivre la certification.

Globalement, l’organisme certificateur audite la société, c’est-à-dire qu’il vérifie que la société est en capacité de fabriquer le produit dans des conditions répondant aux exigences du cahier des charges. Si tel est le cas, il délivre le certificat qui atteste que le produit est conforme au référentiel et qui autorise la fabrication et la vente de celui-ci. (Les référentiels sont consultables en ligne sur www.ecocert.fr et www.qualite-france.com.

Le certificat a une durée de validité limitée : 6 mois (Ecocert) à un an (Qualité France). Pour le renouveler, un à deux audits sont réalisés avant l’expiration du certificat. En cas de non-conformité ou de non respect des exigences, le certificat peut être suspendu ou retiré définitivement. 

La crédibilité

L’attribution du label et les contrôles sont effectués par Ecocert ou Qualité France. Ces deux organismes de contrôle et de certification sont indépendants de Cosmébio ou de sociétés de la filière cosmétique. Leur activité est encadrée par les pouvoirs publics et la législation. C’est un label auquel on peut se fier.

En savoir plus

www.cosmebio.org

Revenir en haut top