arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Des vacances sous le soleil du partage

mercredi, 30 avril 2014 15:54 Dernière modification le vendredi, 13 juin 2014 16:44
Des vacances sous le soleil du partage

Compagnons de voyage, transports, hébergement : toutes les pistes pour organiser des vacances un peu différemment.

L’été est enfin là ! Envie d’escapade et de vacances ? Bien sûr, mais la crise et la nécessité de serrer les budgets sont autant de freins à toutes ces envies. Pas de panique. Plusieurs formules peuvent vous aider à préparer vos vacances autrement, sous le signe du partage. 

Trouver les bonnes personnes pour partir 

Vous êtes seul et n’avez personne avec qui partager vos vacances ou vous souhaitez simplement faire de nouvelles rencontre ? Dans ce cas, vous pouvez vous regrouper autour d’une plate-forme de mise en relation. Cette plateforme vous aidera à trouver des personnes souhaitant tout comme vous partager une location ou un voyage. L’avantage par rapport aux voyages organisés traditionnels est le choix des personnes avec lesquelles vous partirez et que vous aurez sélectionnées en fonction des profils proposés sur le site  www.colocationdevacances.com

Trouver un moyen de transport

Avec ces 66 542 membres enregistrés, http://compartir.org/ permet de faire un covoiturage pour partir en vacances en dehors du territoire national. Le site permet de s’inscrire pour des voyages desservant l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni ou encore la Belgique….  L’inscription est gratuite. Ensuite, vous pouvez contacter les personnes afin d’organiser vous-même votre voyage.

Si vous ne souhaitez pas covoiturer (www.covoiturage.fr), il existe une autre solution pour voyager : des billets de train ou d’avion à s’échanger.

Sur le site http://trocdestrain.com, les internautes revendent leurs billets de train non échangeables et non remboursables. Des affaires sont à faire lorsque le départ est imminent car il s’agit en général de billets achetés très en avance avec des tarifs compétitifs.

Le prix de revente doit toujours être inférieur ou égal au prix affiché sur le billet. Pour effectuer cette opération, d’autres sites mettent aussi en relation vendeurs et acheteurs, contrôlent la validité du billet et ne perçoivent pas de commissions : www.kelbillet.com  et www.zepass.cpm

Trouver un hébergement

D’un canapé à l’autre

Pour les plus téméraires le  « CouchSurfing » que l'on pourrait traduire par le fait de « passer d'un canapé à l'autre » est le moyen le plus intéressant de voyager.

Initialement lancée aux  États-Unis en janvier 2004 sous forme d’association, cette pratique très en vogue permet à des personnes proposant ou cherchant un hébergement de se mettre en relation avec d’autres particuliers. L’hébergement est toujours gratuit et repose sur les règles universelles de courtoisie. Contrairement à d’autres types d’hébergement collaboratif, celui-ci a une durée limitée d’une nuit ou deux.

Actuellement www.couchsurfing.com est le site le plus important de l’échange d’hospitalité (l’association compte plus 3 millions de membres dans 247 pays), mais il existe aussi www.hospitalityclub.org  et  www.bewelcome.org.

Une pièce chez l’habitant

Autre option : « le co-hébergement », une pratique alternative à l’hôtel. Le site www.cohebergement.com  vous permet de louer une chambre chez l’habitant, sans frais d’agence, à la journée, au mois ou à l’année. Précision : les charges sont à calculer en plus du loyer et comprennent l’eau, l’électricité, le chauffage… Pour pouvoir proposer une location meublée chez soi, la chambre louée doit être meublée, décente c’est-à-dire d’une surface  de 9 m² minimum, et d’une hauteur de plafond minimum de 2,20 mètres soit un volume de 20 m3. Par ailleurs, le  montant de la caution ne peut excéder un mois de loyer.

Echange

Pour ceux qui préfèrent « troquer » leur  logement  www.homeexchange.com propose aux inscrits moyennant 95 € par an, de mettre en ligne leur offre d'échange de logement dans toutes les langues.  Le concept peut se résumer ainsi : " Vous êtes chez moi pendant que je suis chez vous ". Ces échanges de maisons ou appartements entre particuliers sont de plus en plus fréquents en France.

Location

Sur le site www.airbnb.fr , on peut louer une chambre, un appartement ou une maison dans plus de 34 000 villes et 192 pays pour une nuit, une semaine, six mois, etc. Le principe « je loue mon logement pendant que je pars en vacances » a été élargi et aujourd’hui, des locations saisonnières ont fait leur apparition sur le site. La formule rencontre un grand succès. Précision : la totalité du séjour est à régler au moment de la réservation, qui peut être annulée.

Attention ! Si vous êtes locataire et si vous souhaitez sous-louer votre logement pendant vos vacances, deux conditions principales sont à réunir : demander et obtenir l’autorisation écrite de votre propriétaire que vous devrez transmettre à votre sous-locataire avec une copie du bail et ne pas exiger de lui un loyer supérieur à celui que vous payez. A défaut, vous risquez la résiliation de votre contrat de location.

Camping au jardin

Enfin, les petits budgets peuvent aussi opter pour le camping alternatif. Les sites www.campedansmonjardin.com et www.gamping.fr vous permettent de parquer votre caravane ou planter votre tente dans le jardin des autres. Bon à savoir : de belles propriétés au calme sont notamment référencées.

D'autres sites pour organiser des vacances collaboratives 

Revenir en haut top