arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

CB à l'étranger : mode d'emploi

04/07/2013 Dernière modification le 04/07/2013
CB à l'étranger : mode d'emploi

Quelques conseils pour bien maîtriser son budget et éviter les mauvaises surprises.

Environ 10 millions d’entre vous partent en vacances chaque année à l’étranger et utilisent leur carte bancaire sur place pour retirer de l’argent au distributeur ou payer leurs achats.

Mais attention, dans certains cas, ces opérations génèrent des frais. Quelles sont les règles ? Quelles précautions faut-il prendre ?

Dans la zone euro

Si vous voyagez à l’intérieur de la zone euro, vos achats et vos retraits par carte sont gratuits ou engagent les mêmes frais qu’en France.  Les achats effectués grâce à votre carte bancaire ne supporteront aucun frais et il ne vous coûtera pas plus cher de retirer de l’argent dans une banque allemande par exemple qu’auprès de n’importe quelle banque française.

Hors de la zone euro

Hors zone euro, une opération de change est réalisée et des frais sont facturés. Ils sont fixés par chaque établissement. Pour en connaître le montant, avant de partir, reportez-vous à la brochure tarifaire de votre banque. Ces frais sont généralement constitués d’une commission fixe (x euros par opération) et/ou d’une commission variable (pourcentage du montant de votre retrait ou de votre achat). Des plafonds peuvent aussi être prévus.

Bon à savoir : certaines banques françaises possèdent un réseau de partenaires hors de la zone euro. Renseignez vous auprès de votre banque, car dans ces cas là, les frais de retrait auprès de la banque partenaire peuvent être réduits, voire nuls.

Conseils utiles en toutes circonstances

  • Bien évidemment, vous devez être en possession d’une carte bancaire de paiement internationale en cours de validité. Vérifiez que le type de carte que vous avez est utilisable dans votre pays de destination. A défaut, vous pourriez vous retrouver démuni ! De même, votre compte doit être suffisamment approvisionné.
  • Faites attention au plafond autorisé de retrait et de paiement. Il dépend du type de carte que vous avez. Vérifiez avant de partir. Sachez également que vous pouvez demander à votre conseiller de relever temporairement ce plafond en fonction de vos prévisions de dépenses, mais cette opération peut être payante.
  • Si vous êtes en dehors de la zone euro, en fonction des modalités de facturation choisies par votre banque, multiplier les retraits de petites sommes peut faire augmenter la facture très vite.
  • Dans certains pays, au lieu de composer votre code confidentiel, on vous demandera de signer la facture. En toutes hypothèses, il est conseillé de ne jamais quitter sa carte bancaire des yeux.
  • Vérifier vos comptes  dès votre retour. Vous n’êtes pas à l’abri d’une mauvaise surprise. Vous y prendre le plus tôt possible vous permettra de contester plus facilement le paiement en cause.
  • Enfin, en cas de perte ou de vol de votre carte, faites opposition aussitôt que possible auprès de votre banque grâce au numéro spécial qu’elle a mis en place et que vous aurez préalablement noté dans votre téléphone et sur un papier à part.
Revenir en haut top