arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Cambriolage : partez en vacances l’esprit tranquille

17/06/2019 Dernière modification le 04/07/2019
Cambriolage : partez en vacances l’esprit tranquille

Soleil, plage, farniente… pour ne pas ajouter cambriolage à vos souvenirs de vacances, adoptez les bons comportements.

Pour l’année 2017, en France métropolitaine, on estime à près de 311 000 le nombre total de cambriolages de résidences principales et à 313 000 le nombre de tentatives*. Soit une infraction toutes les 50 secondes. Ils augmentent pendant les mois d’été. De quoi partir en vacances avec une appréhension plus ou moins forte selon chacun devant le risque de voir son logement « visité ». D’où la nécessité de prendre ses précautions pour partir l’esprit tranquille et éviter des mauvaises surprises à votre retour !

Soyez discret

Informez votre entourage de votre date de départ et de retour (famille, ami, voisin, gardien…), mais restez discret sur les réseaux sociaux. Évitez d’écrire sur votre page Facebook : « Ça y est je suis en vacances jusqu’au 15 juillet, direction la Guadeloupe ! ». Préférez attendre votre retour pour publier vos photos de vacances. Les cambrioleurs sont friands de ces informations qui facilitent leur action.

Restez joignable

Transférez vos appels sur votre téléphone portable ou une autre ligne (téléphone fixe de la location de vacances, des amis qui vous reçoivent, etc.). « Nous sommes en vacances. En attendant notre retour le 22 août laissez-nous un petit message après le bip ». Banissez tout message sur votre répondeur qui indiquerait la durée de votre absence.

Faites relever votre courrier

Demandez à un voisin ou votre gardien de relever votre courrier pendant votre congé. Une boîte aux lettres qui déborde révèle une longue absence, une information qui n’échappera pas aux cambrioleurs. À défaut, faites conserver votre courrier à la poste. Il vous en coûtera 21 €. Il est gardé pendant 2 mois maximum. Rendez-vous sur www.laposte.fr, rubrique « Déménagement/Absence » puis « Garde du courrier ».

Créez l’illusion d’une présence

Demandez à un ami de venir régulièrement ouvrir et fermer les volets, allumer les lumières… Vous ne trouvez personne ? Pensez aux simulateurs avec minuteur qui se branchent sur secteur et aux programmateurs (télévision, radio, lumière...). Très simples d’utilisation, ils allument automatiquement, par exemple, la lumière d’une pièce à une heure précise et pour une certaine durée. La domotique constitue aussi un allié de poids contre les cambrioleurs. Plusieurs systèmes existent pour commander de façon automatique et aléatoire les lumières d’un logement ou encore d’ouvrir et abaisser les stores.

Bénéficiez du dispositif tranquillité vacances

L’opération tranquillité vacances est un service gratuit proposé par la police et la gendarmerie aux particuliers qui s’absentent pendant une certaine durée. Les vacanciers s’assurent ainsi de la surveillance de leur domicile à travers des patrouilles régulières organisées par les forces de l’ordre. Pour bénéficier de la surveillance de votre résidence en votre absence, il faut en faire la demande, au minimum 2 jours avant votre départ, au commissariat ou à la gendarmerie dont vous dépendez. Rendez-vous sur place pour remplir un formulaire, sauf si vous habitez Paris et sa petite couronne où l’inscription peut se faire directement en ligne sur www.service-public.fr.

Louez votre logement

Il existe des sites Internet pour louer votre logement sur une courte durée. Il sera occupé et vous aurez une rentrée d’argent, ce qui n’est pas négligeable. Attention à respecter certaines démarches (à Paris notamment). Et si vous êtes locataire, il vous faut impérativement l’autorisation écrite du bailleur portant sur, d’une part, le principe même de la sous-location et, d’autre part, le montant du loyer, lequel ne peut être supérieur à celui que vous payez.

*Enquêtes Cadre de vie et sécurité 2018, Insee-ONDRP-SSMSI.

 

Crédit photo : Adobestock, anyaberkut

 

Revenir en haut top