Imprimer cette page
Retour

Je modifie l'agencement de mon logement

23/10/2017 Lu 1841 fois Dernière modification le 20/12/2017

Je modifie l'agencement de mon logement

Que ce soit à l’occasion d’un heureux évènement, pour des questions personnelles ou, pourquoi pas, professionnelles (exercice d’une activité libérale par exemple), il peut être nécessaire de modifier l’agencement de son logement : créer une nouvelle pièce, déplacer une salle d’eau ou, au contraire, l’agrandir, repenser la distribution des pièces… Autant de projets qui nécessitent d’être judicieusement préparés.

Attention si vous êtes locataire

Un réaménagement du logement n’est possible que si vous êtes propriétaire. Si vous êtes locataire, ces travaux constituent une transformation des lieux, ce qui est interdit, sauf autorisation écrite préalable du bailleur. Et encore, celui-ci pourrait tout à fait, malgré l’autorisation accordée, exiger la remise en l’état initial des lieux lors de votre départ, et à vos frais.
La transformation existe même si elle n’affecte pas le gros œuvre : abattre ou percer une ouverture dans une simple cloison par exemple constitue des travaux qui nécessitent un accord du bailleur.
Si vous n’avez pas d’autorisation, ou si vous passez outre un refus, votre propriétaire sera en droit d’exiger la résiliation judiciaire du bail.

Les étapes à respecter

Avant toute chose, réfléchissez à votre projet et établissez un plan précis sur lequel vous positionnerez les structures porteuses et les passages des gaines et tuyaux.
Si vous êtes en copropriété et que vous souhaitez intervenir sur le gros œuvre, il vous faudra impérativement une autorisation de l’assemblée générale. Soyez très vigilant sur ce point car vos travaux pourraient avoir une incidence sur la structure même de l’immeuble. Par ailleurs, le règlement de copropriété peut vous imposer de faire valider préalablement votre projet par l’architecte de l’immeuble. Si tel est le cas, son rapport devra être communiqué aux copropriétaires lors de la convocation à l’assemblée générale qui se chargera d’autoriser vos travaux.
Si vos travaux consistent à réunir plusieurs lots (acquisition de plusieurs chambres de bonne mitoyennes en vue de créer un logement plus grand), il vous faudra modifier le règlement de copropriété ou, a minima, l’état descriptif de division. Vous devrez supporter financièrement le coût de ces mises à jour et de leur publication.

Revoir la distribution des pièces

Si vous souhaitez modifier la distribution des pièces, soyez vigilant aux ouvrages existants impactés.
Si vous souhaitez supprimer un mur porteur ou créer une ouverture (porte, fenêtre)
• faites réaliser une étude de reprise de structure par un bureau d’étude spécialisé. Le rôle du bureau d’études structure est de vérifier la faisabilité de la suppression du mur porteur et de dimensionner la poutre qui va reprendre les charges précédemment portées par le mur.
Si vous souhaitez créer une ouverture entre la cuisine et la salle à manger (cuisine américaine), attention à la bonne ventilation des odeurs de cuisson.
• Pour ne pas avoir d’odeurs de cuisson dans la pièce de vie, pensez à installer une hotte. Si vous ne pouvez pas créer un conduit d’évacuation d’air propre à la hotte, choisissez-en une équipée d’un filtre à charbon qui recycle l’air.

La distribution électrique

La modification de l’agencement des pièces peut impacter la distribution électrique et la distribution VDI (« Voix, Données, Images », c’est-à-dire le téléphone, l’informatique et la télévision).
Il en résultera peut être une modification importante du réseau électrique, nécessitant certains travaux. Pour des raisons évidentes de sécurité, il convient de bien prendre en compte cet élément. On ne saurait « tirer » simplement un fil électrique pour alimenter les nouvelles prises sans plus de précaution.

L'aménagement d'une pièce d'eau

Vous devez porter une attention particulière sur :
- la ventilation de la pièce,
- l’alimentation en eau froide et eau chaude,
- l’évacuation des eaux usées.
Par ailleurs, la nécessité de la réalisation d’un film d’étanchéité sur le sol de la pièce devra être examinée. Celui-ci est nécessaire si l’immeuble est ancien car le plancher, réalisé avec du fer, du bois et de la chaux, est très sensible à l’eau.

Pour davantage de renseignements, n’hésitez pas à consulter le site de l’association Qualitel qui comprend de nombreux conseils pratiques sur l’entretien du logement et la réalisation de travaux. Vous y trouverez également une check liste des questions à poser lors de la visite du logement  http://www.bienacheterbienrenover.fr/