arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Santé et prévention

Choisir une rubrique :
Leurs applications sont innombrables et devraient bouleverser notre quotidien. Faute d’évaluation, l’impact des nanotechnologies sur la santé humaine, les libertés et l’environnement suscite des interrogations.
Alors que les usagers paient toujours plus pour l’accès aux soins, le projet de loi de financement de la sécurité sociale envisage de baisser de 35 à 15% le taux de remboursement d’une centaine de médicaments à partir de janvier prochain. Les mutuelles contestent cette décision du gouvernement. Résultat : les usagers n’auront qu’à payer !
Combien coûte un flacon de sirop contre la toux chez votre pharmacien ? Une boîte de cachets anti-douleur ? De plus en plus de médicaments dits « de confort » ne sont pas remboursables, qu’ils soient délivrés sur ordonnance ou non, et peuvent avoir un prix très différent d’une pharmacie à l’autre. Il est donc particulièrement important pour les consommateurs…
Le prix des médicaments non remboursables est libre. Les pharmaciens ont obligation d’en informer les consommateurs, peu le font dans les règles de l’art.
La table ronde « radiofréquences, santé, environnement », à laquelle la CLCV a participé, a rendu public son rapport de restitution. Si nous ne pouvons que nous satisfaire de la démarche de dialogue amorcée après de longues années sans réelle concertation, de nombreux sujets nécessitent d’évoluer.
Le projet de loi « Hôpital, patients, santé et territoire » débattu à partir du 10 février à l’Assemblée nationale doit apporter des réponses concrètes en matière d’accès aux soins de qualité pour tous. -sur la carte médicale et malgré beaucoup d’idées reçues, notre pays avec 3 320 médecins par millions d’habitants se situe dans la moyenne européenne. Le sentiment de…
Revenir en haut top