arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Santé et prévention

Choisir une rubrique :
Faire passer la consultation des généralistes à 23 euros n’apportera aucune réponse satisfaisante aux praticiens et les problèmes actuels des rapports usagers / médecin resteront identiques. Trop faible pour inciter les étudiants actuels à choisir cette nouvelle spécialité et le conventionnement en secteur 1, trop faible également pour les praticiens aujourd’hui en secteur 1 et qui changent, pour un secteur…
La France pourrait bientôt légaliser la vente sur Internet de médicaments sans ordonnance, comme le permet la réglementation européenne, et comme cela se pratique déjà dans plusieurs Etats membres de l’UE. La CLCV rappelle que le déremboursement de nombreux médicaments pousse les consommateurs vers des circuits de vente non sécurisés mais perçus comme moins onéreux. Cependant, l’automédication est aussi une…
Leurs applications sont innombrables et devraient bouleverser notre quotidien. Faute d’évaluation, l’impact des nanotechnologies sur la santé humaine, les libertés et l’environnement suscite des interrogations.
Alors que les usagers paient toujours plus pour l’accès aux soins, le projet de loi de financement de la sécurité sociale envisage de baisser de 35 à 15% le taux de remboursement d’une centaine de médicaments à partir de janvier prochain. Les mutuelles contestent cette décision du gouvernement. Résultat : les usagers n’auront qu’à payer !
Combien coûte un flacon de sirop contre la toux chez votre pharmacien ? Une boîte de cachets anti-douleur ? De plus en plus de médicaments dits « de confort » ne sont pas remboursables, qu’ils soient délivrés sur ordonnance ou non, et peuvent avoir un prix très différent d’une pharmacie à l’autre. Il est donc particulièrement important pour les consommateurs…
Le prix des médicaments non remboursables est libre. Les pharmaciens ont obligation d’en informer les consommateurs, peu le font dans les règles de l’art.
Revenir en haut top