arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Energies

Energies

La CLCV travaille depuis de nombreuses années sur les questions de l’énergie. Avec son réseau d’Espaces info énergie (EIE), elle est donc en première ligne pour identifier et analyser les obstacles et litiges auxquels les consommateurs sont confrontés.

A travers les différentes rubriques, l’objectif est de vous indiquer les pièges à éviter, vous donner des conseils pratiques et vous aider à consommer moins pour consommer mieux.

Vous pourrez aussi vous informer, au fil de l’actualité, sur les positions et interventions de la CLCV pour que :

- l’énergie, service essentiel, reste accessible à tous

- les enjeux environnementaux soient davantage pris en compte

- les économies d’énergie soient rendues possibles pour tous y compris les plus modestes.

Choisir une rubrique :
Les prix du gaz sont actualisés tous les 3 mois pour tenir compte notamment de l’évolution du prix du pétrole sur les 6 derniers mois, avec un décalage d’1 mois. Le 1er avril 2009, ils ont baissé de 11,3% après une série de hausses qui avait renchéri leur prix de 55% depuis novembre 2004.
Aujourd'hui, le groupe Gaz de France Suez vient d'annoncer un bénéfice net en hausse de 13% pour 2008, et ce grâce au prix élevé des hydrocarbures.Pour la CLCV, le constat est maintenant sans appel : Les consommateurs sont les grands perdants.
Alors que les consommateurs doivent attendre la fin de l’hiver pour voir enfin baisser les tarifs réglementés du gaz, les industriels bénéficieront quant à eux d’une baisse de 20% avec application rétroactive au 1er janvier 2009. De qui se moque-t-on ? Une différence de traitement d’autant plus scandaleuse que cette révision tarifaire intervient à l’initiative des Ministres de l’Economie et de…
La baisse de pétrole est-elle répercutée à sa juste proportion sur les prix des énergies ? Il y a un mois, le Ministère de l’Economie et des Finances affirmait que « la répercussion rapide des baisses [était] satisfaisante, tant pour le gazole que pour le super sans plomb ». Malheureusement, les données publiées par l’Union Française des Industrie Pétrolières (UFIP) pour le mois…
 Un grand nombre de contribuables ont bénéficié du crédit d’impôt de 50% prévu à l’article 200 quater du Code général des impôts pour s’équiper de pompes à chaleur air/air. Ils ont scrupuleusement respecté les conditions d’éligibilité posées par la loi et les textes en vigueur au moment de leur installation.
L’association de consommateurs CLCV appelle à la mise en place d’une nouvelle politique des tarifs de l’énergie
Revenir en haut top