arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Energies

Energies

La CLCV travaille depuis de nombreuses années sur les questions de l’énergie. Avec son réseau d’Espaces info énergie (EIE), elle est donc en première ligne pour identifier et analyser les obstacles et litiges auxquels les consommateurs sont confrontés.

A travers les différentes rubriques, l’objectif est de vous indiquer les pièges à éviter, vous donner des conseils pratiques et vous aider à consommer moins pour consommer mieux.

Vous pourrez aussi vous informer, au fil de l’actualité, sur les positions et interventions de la CLCV pour que :

- l’énergie, service essentiel, reste accessible à tous

- les enjeux environnementaux soient davantage pris en compte

- les économies d’énergie soient rendues possibles pour tous y compris les plus modestes.

Choisir une rubrique :
Expérimenté en 2017 dans quatre départements, le 26 mars dernier le chèque énergie a été étendu à toute la France. Il remplace les tarifs sociaux pour le gaz et l’électricité.  
Chauffage, éclairage ou appareils ménagers, les Français consacrent une part importante de leur budget énergie en électricité. Le point sur vos dépenses et votre consommation électrique.
Le tarif du gaz a augmenté de 6 % le 1er novembre. Cette hausse atteint 24 % depuis le début de l’année. Mobilisons-nous pour demander au gouvernement de diminuer les taxes sur la principale énergie de chauffage des Français. Signez notre pétition !
En confortant l'augmentation des taxes sur les énergies du quotidien prévue dans le projet de loi de finances, le ministre de l’Économie Bruno le Maire a envoyé un message aux consommateurs, la facture va s'alourdir dans les semaines à venir, ce que nous regrettons.
Au moment où les Français vont commencer à chauffer leur logement, la CLCV alerte sur le fait que la facture de gaz est en forte hausse. Le mécanisme est le même que la flambée des carburants et du fioul : un grand bond de la matière première à laquelle s’ajoute une importante hausse des taxes.
L’hiver arrive et pour les ménages qui se chauffent au fioul la facture sera particulièrement salée cette saison. 
Revenir en haut top