arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Déchets

Choisir une rubrique :
Notre enquête 2014 montre que la reprise des anciens appareils électriques ou électroniques reste difficile.
La CLCV regrette que la mise en place de ce logo qui permet d'idenfier les produits recyclables fasse l'objet de tant de débats. 
La consultation publique sur l’avenir de ce centre de stockage de déchets industriels s’est achevée sur fond de contestation et de colère.
Sur 15 ans, le montant de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères a presque autant augmenté que le prix du carburant !
La Commission Nationale de Débat Public lance une large consultation sur le devenir de ces 44 000 tonnes de déchets dangereux entreposés à 600 mètres sous terre.
En cause notamment : la pratique de la reprise « un pour un » payante des équipements électriques et électroniques qui contrevient à une directive européenne.
Revenir en haut top