arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Commerce / Services

Choisir une rubrique :
Les dirigeants du monde entier sont actuellement réunis à Copenhague pour tenter de définir des objectifs en termes de réduction de gaz à effet de serre. Quelle que soit la teneur des décisions qui seront prises, les entreprises auront un rôle essentiel.
Obtenue de haute lutte dans la loi du 21 janvier 2008, la réversibilité totale pour l’électricité permettant aux consommateurs de revenir aux tarifs réglementés après avoir contracté une offre sur le marché libre est aujourd’hui menacée.
Si l’objectif affiché par le Secrétaire d’Etat à la Consommation lors du lancement des Assises, le 21 septembre dernier était de renforcer le rôle des associations de consommateurs, on sait déjà qu’il ne sera pas atteint par les Assises du 26 octobre.
En application de l’accord passé avec l’Etat, les différents syndicats professionnels s’étaient engagés, pour la restauration traditionnelle, à répercuter intégralement la baisse de la TVA soit un baisse de 11.8% sur au moins 7 produits choisis parmi une liste de 10.C’est malheureusement loin d’être le cas comme le révèle l’enquête réalisée par la CLCV dans 26 départements.
Anticipant le droit d’initiative populaire contenu dans le Traité de Lisbonne en cours de ratification, la CLCV et l’UFC-Que Choisir viennent d’adresser un courrier à la Commission européenne, cosigné par 33 000 citoyens, pour lui demander d’user de son droit d’initiative pour permettre enfin l’introduction d’une action de groupe, réforme sociétale majeure.
Le prix du gaz est actualisé tous les 3 mois pour tenir compte notamment de l’évolution du prix du pétrole sur les 6 derniers mois avec un décalage de 1 mois. Le 1er juin dernier, le prix du gaz n’a pas varié après une série de hausses qui a renchéri son prix de 45% depuis novembre 2004. La CLCV demande…
Revenir en haut top