arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Téléphone fixe : fin de la technologie RTC

15/11/2018 Lu 736 fois Dernière modification le 21/11/2018

Téléphone fixe : fin de la technologie RTC

Depuis aujourd’hui, vous ne pouvez plus souscrire une offre de téléphone fixe RTC chez Orange.



Ce n’est pas la fin du téléphone fixe, c’est la fin de la technologie RTC mais le téléphone fixe demeurera, rassurez-vous. A ce stade, ça ne change rien pour es usagers actuels ayant déjà une ligne fixe, sauf déménagement. l’opérateur commercialisera uniquement des offres de téléphone fixe en IP. Rappelons qu’une ligne fixe RTC est directement branchée sur la prise T du mur, alors que la ligne sur IP, qui utilise internet, est raccordée à une box elle-même brancher à la prise T. 

Ce n’est que le début, Orange a annoncé la fin progressive du réseau traditionnel de téléphone fixe via le RTC sur 5 ans. En 2023, les abonnés détenant encore une ligne RTC passeront donc tous leurs appels téléphoniques depuis un téléphone fixe grâce à la technologie IP.

L’opérateur présente cette évolution comme nécessaire puisqu’il s’agit de remplacer une technologie déployée dans les années soixante-dix. Objectivement, nous ne pouvons pas être contre une évolution technologique. Néanmoins la CLCV insiste sur le fait que c’est bien plus que ça car on estime à près de 10 millions le nombre d’usagers concernés. Il s’agit pour la plupart des personnes non technophiles ou qui n’ont jamais ressenti le besoin d’avoir une box chez eux. Il est indispensable de profiter du calendrier des 5 ans pour les accompagner dans ce changement. L’opérateur s’est engagé à informer et accompagner ses clients.

Si des expérimentations ont déjà eu lieu, la pédagogie indispensable à déployer envers le public concerné reste à définir. Il est en effet impensable, que faute d’anticipation des consommateurs pour lesquels le téléphone fixe RTC est indispensable, et ils sont nombreux (zones rurales…), en soient privés en 2023. Le travail reste à faire.

Orange a promis qu’il n’y aurait pas de modification tarifaire, mais nous renouvelons nos interrogations sur la parfaite compatibilité que devront avoir les systèmes de téléalarme et de téléassistance avec la téléphonie sur IP.

 

Crédit photo : Pixabay

Revenir en haut top