arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Ondes électromagnétiques : précautions d'usage

mardi, 02 janvier 2018 14:09 Lu 200 fois Dernière modification le mardi, 02 janvier 2018 14:21

Ondes électromagnétiques :  précautions d'usage

Quelques conseils pour ne pas s’exposer plus que nécessaire

Téléphones portables, wifi, antennes relais, bluetooth, fours à micro-ondes… les ondes électromagnétiques sont partout. Sontelles dangereuses pour la santé ? Une question que les scientifiques, à ce jour, n’ont pas clairement tranchée. Pour autant, le fait que l’OMS ait classé les champs électromagnétiques de radiofréquences « possiblement cancérogènes » dès 2011 et au nom du principe de précaution, il est souhaitable de ne pas s’exposer plus que nécessaire au quotidien. Voici comment.

Eteindre le wifi

Une grande partie des foyers français accède à Internet via une box, qui communique en wifi avec les équipements numériques. Tablette, téléphone portable, ordinateur, voire caméra de surveillance ou appareil domotique sont connectés à la box et le réseau sans fil fonctionne dans l’habitation, de jour comme de nuit, y compris quand il n’y a personne.

Source d’ondes électromagnétiques, le réseau wifi est aussi la principale porte d’entrée des pirates informatiques qui en profitent pour se connecter depuis l’extérieur.

Lorsque l’on dort ou que l’on est absent, il n’y a pas d’intérêt à laisser le wifi actif. Or, la quasi-totalité des box actuelles sont équipées en façade d’un bouton pour allumer ou éteindre le wifi. Mieux, toutes permettent de programmer des plages horaires pour l’utilisation du wifi. Vous trouverez les informations pour programmer votre box sur le site de votre opérateur, rubrique « Assistance ». Par défaut, le wifi est activé en permanence sur les box.

Il serait souhaitable, comme la CLCV le demande, que les opérateurs prévoient qu’au moment de l’installation de la box, l’utilisateur puisse choisir des plages horaires pour l’activation du wifi.

A chaque téléphone son rayonnement

Le téléphone portable est une source d’ondes importante. Certains smartphones rayonnent plus que d’autres. Le Débit d’absorption spécifique (DAS), indique la quantité de rayonnement reçue par l’utilisateur. Cet indice est toujours mentionné sur la fiche technique du produit, la CLCV recommande de ne pas négliger cette information.

L’unité du DAS est le watt par kilogramme (W/kg). Plus le DAS est faible, moins l’appareil est potentiellement dangereux pour la santé car les tissus de l’utilisateur reçoivent moins d’énergie.

Au sein de l’Union européenne, la limite est de 2 W/kg. De nos jours, à quelques exceptions près, les téléphones ont un DAS situé le plus souvent entre 0,4 et 1 W/kg.

Lors de l’achat d’un téléphone mobile, à niveau de performance équivalent, mieux vaut donc privilégier un DAS faible. Précision : un indice de rayonnement faible ne signifie pas du tout que l’appareil n’est pas performant.

Kit main libre

Lorsque l’on téléphone, il ne faut pas hésiter à utiliser le kit piéton ou kit main libre. Fourni obligatoirement avec le téléphone portable, il permet de tenir l’appareil éloigné des parties du corps les plus sensibles aux ondes et notamment le cerveau. Un intérêt qui disparaît avec l’usage des kits main libre sans fil qui, eux, émettent des ondes et ont donc aussi un DAS qu’il est préférable de choisir le plus faible possible. Ceci est valable pour l’ensemble des objets connectés (montres, traqueurs d’activités, etc.) qui fonctionnent le plus souvent en Bluetooth ou wifi.

Autre conseil : le téléphone portable adapte automatiquement sa puissance d’émission en fonction des conditions de réception (indiquées par des barrettes en haut de votre mobile). Plus le nombre de barrettes est faible, plus le mobile émet d’ondes. Il est donc préférable de téléphoner dans des conditions de réception maximum. Si vous passez un appel alors que vous captez mal le réseau, le DAS émis par le portable peut être multiplié par 2 voire 4

Rappel : il est préférable de ne pas confier de téléphone mobile ou de tablette à de jeunes enfants, dont le crâne est moins développé et plus mince, donc plus vulnérable aux effets des radiations.

Un dernier conseil : pensez à éteindre votre mobile la nuit, surtout si vous le gardez à côté de vous.

 

Revenir en haut top