arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

« 0,20 € sur l’achat de telle lessive, 1€ de réduction immédiate en caisse sur ce lot de shampoing et après-shampoing »… Destinés à inciter les consommateurs à acheter de nouveaux produits ou à les fidéliser, les bons de réduction sont devenue monnaie courante.
Les consommateurs se sentent de plus en plus concernés par la protection de l’environnement. Les entreprises l’ont bien compris : elles utilisent de plus en plus de références à l’environnement, au développement durable ou encore à la nature sur leurs produits. Ainsi, la lessive Le Chat éco-efficacité s’autoproclame lessive écologique, un paquet de pâtes arbore un sigle « agriculture durable », une peinture…
Un nouveau repère pour acheter moins cher  Topten €co permet dorénavant d’identifier les produits présentant le meilleur rapport performance environnementale/prix. Il cible dans un premier temps le gros électroménager.  
Jusqu’ici, pour obtenir une carte de paiement ou effectuer un virement, on n’avait pas d’autre choix que de s’adresser à une banque. Depuis le 1ernovembre 2009, le marché des services de paiement (versements et retraits d’espèces, paiements par carte, prélèvements, TIP et télérèglements) s’ouvre à la concurrence.
Si vous envisagez de changer de banque, le nouveau service d’aide à la mobilité bancaire doit vous faciliter la tâche. Attention toutefois aux frais annexes. 
Réformé par une loi adoptée en juillet 2010, le crédit à la consommation est soumis depuis à de nouvelles règles, entrées en vigueur progressivement et applicables depuis le 1er mai 2011. En voici les principaux aspects.
Revenir en haut top