arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

 La croissance a besoin du pouvoir d’achat des consommateurs. Si la situation des finances publiques n’autorise pas de nouvelles dépenses publiques, elle ne doit pas condamner pour autant à l’inaction.
Chaque commune doit établir un zonage d’assainissement des eaux usées qui détermine les parties de leur territoire desservies par un réseau public d’assainissement collectif, et celles qui relèvent de l’assainissement non collectif. Ce zonage doit faire l’objet d’une enquête publique avant son adoption. Les communes, via le service public d’assainissement non collectif (SPANC) mis en place, doivent assurer le contrôle…
La question du droit à l’eau et les projets concernant l’accès social à ce service essentiel sont à nouveau d’actualité et la CLCV, qui porte ces questions depuis des dizaines d’années, s’en réjouit.
Ils ont conduit à des mesures de traitement curatif (aide en cas d’impayé de facture). Leur mise en œuvre est complexe et encore partielle.
Nous défendons l’idée que la priorité doit être donnée à la réduction à la source et que les déchets produits doivent être recyclés et valorisés comme substituts aux matières premières qui seront de plus difficiles à acquérir. Les consommateurs achètent ce qu'on leur vend et ce que la publicité et le marketing leur vendent.
La question du droit à l’eau et les projets de tarification sociale sont à nouveau d’actualité et la CLCV, qui porte ces questions depuis des dizaines d’années, s’en réjouit.
Revenir en haut top