arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Notre enquête 2012 sur les contrats de syndics révèle des facturations abusives et autres honoraires excessivement élevés, même si des améliorations ont été constatées.
Il existe en France près de huit millions de lots en copropriété et, pourtant, il s’agit d’un domaine peu connu où l’absence de données officielles n’arrange rien. En fait, à y regarder de plus près, on se rend compte que si l’on parle parfois de copropriété, on parle rarement des copropriétaires.
Défaut de lisibilité, non respect des textes, honoraires disproportionnés au regard des prestations effectuées, notre enquête met en avant de nombreux abus de la part des syndics. Ainsi, à titre d'exemple, de nombreux syndics abusent des forfaits divers (frais de papeterie…) pour augmenter artificiellement le montant de leurs honoraires annuels (le forfait peut atteindre plusieurs milliers d'euros).     
Revenir en haut top