arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Après le drame de l’effondrement de l’immeuble du 65 rue d’Aubagne à Marseille, la mairie a rejeté la responsabilité sur l’État pour lutter contre la dégradation du logement dans la ville.
La CLCV a appris, par voie de presse, la convocation par le gouvernement des responsables de la filière des carburants. Nous regrettons l’absence d’invitation des associations de défense des consommateurs, comme cela avait pu se faire il y a quelques années.
Le président de la République s’est exprimé aujourd’hui sur la hausse du prix des carburants. Il « assume » la forte progression des taxes et en multiplie les annonces. La CLCV estime que le compte n’y est pas !
Au moment où les Français vont commencer à chauffer leurs logements, la CLCV alerte sur le fait que la facture de gaz est en forte hausse. Le mécanisme est le même que la flambée des carburants et du fioul : un grand bond de la matière première à laquelle s’ajoute une importante hausse des taxes.
En confortant l'augmentation des taxes sur les énergies du quotidien prévue dans le projet de loi de finances, le ministre de l’Économie Bruno le Maire a envoyé un message aux consommateurs, la facture va s'alourdir dans les semaines à venir, ce que nous regrettons.
La CLCV est une organisation de consommateurs et de locataires. Présente par l’intermédiaire de ses administrateurs auprès de 300 bailleurs sociaux, la CLCV ne peut accepter que les locataires soient les premières victimes des coupes budgétaires massives décidées et pérennisées par le gouvernement.
Revenir en haut top