arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

La lisibilité de la tarification SNCF est régulièrement dénoncée par les usagers du rail depuis que cette dernière a adopté une politique tarifaire éclatée, à l’image des compagnies aériennes. Aussi, nous avons voulu profiter des grands départs du week-end du 14 juillet pour « tester » sa réalité, en  étudiant et comparant les tarifs sur de nombreuses destinations, à différents moments.
« Pour assurer le départ à l’heure des TGV, Téoz et Lunéa, tout voyageur doit impérativement monter à bord au plus tard 2 minutes avant l’heure de départ. Au-delà de ce délai, l’accès au train n’est plus garanti ». Tel est le message imprimé au dos des billets. Mais la mise en œuvre systématique de ces dispositions ne se fait pas toujours…
La SNCF déclare devenir la première entreprise européenne de transport garantissant ses services aux voyageurs en prenant 6 engagements clairs, fermes et garantis basés, nous dit-elle, sur les recommandations des associations nationales agréées de consommateurs. On souhaiterait que la SNCF les cite expressément, car la CLCV - et peut-être d’autres parmi les principales associations – n’est pas partie prenante.
Des politiques contradictoires ont voulu rendre les centres-villes aux piétons, favoriser le cadre de vie et limiter l’utilisation des voitures alors que dans le même temps l’étalement urbain n’a jamais été aussi important.Aussi vivre dans beaucoup d’agglomérations nécessite de  posséder une voiture souvent exclue des centres-villes.  
Revenir en haut top