arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

La CLCV demande plus de contrôles officiels et de transparence.
La CLCV demande aux ministères concernés de tout faire pour mettre en oeuvre rapidement l'information nutritionnelle simplifiée sur les emballages, dont le principe a déjà été validé par les parlementaires lors des débats sur le projet de loi santé.
L’enquête de la CLCV montre que les nouvelles mentions destinées à informer les consommateurs sont très peu présentes sur les étals.
La CLCV demande au gouvernement français de ne pas céder aux pressions.
La CLCV demande une révision à la Commission européenne.
La CLCV s’est penchée sur les étiquettes de produits à base de poisson (surimis, panés, parmentiers, etc…) afin d’évaluer leur qualité ainsi que l’information fournie aux consommateurs.
Revenir en haut top