arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

La CLCV rend publique son enquête dans 158 points de vente de pesticides aux particuliers et constate que la réglementation n’est pas respectée par 44% des enseignes. Il est ainsi possible d’obtenir des produits comme desdésherbants dangereux pour l’environnement (Roundup, Fertiligène anti-repousse, …) dans des rayons en libreservice, ce qui est interdit. La CLCV a saisi le ministre par courrier afin…
La CLCV a pris connaissance des résultats du Comité scientifique concernant l'évaluation de 4 logos nutritionnels simplifiés testés dans 60 magasins du 26 septembre au 4 décembre 2016. Ils sont sans appel.
La CLCV demande aux ministères concernés de tout faire pour mettre en oeuvre rapidement l'information nutritionnelle simplifiée sur les emballages, dont le principe a déjà été validé par les parlementaires lors des débats sur le projet de loi santé.
La CLCV se félicite du vote du Sénat en faveur de l’interdiction des cabines de bronzage et souhaite que le gouvernement et l’Assemblée nationale conservent cette interdiction dans la version finale de la loi de santé. 
La ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, Ségolène Royal, a annoncé l’interdiction de la vente en libre service dans les jardineries du désherbant le plus utilisé dans le monde, le Roundup. La CLCV avait demandé que cette mesure soit prise et accueille très positivement cette décision.
La CLCV interpelle les agences sanitaires françaises et européennes et le ministre de l’Agriculture au sujet de l'herbicide le plus utilisé en France. Nous demandons notamment de suspendre sa commercialisation en libre-service pour les usages domestiques (jardiniers).
Revenir en haut top