arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

La CLCV considère que l’appel aux propriétaires privés et sociaux de baisser de 5 euros les loyers ne constitue pas en soi une politique du logement.
C’est sans aucun doute la première attaque sur les revenus des plus modestes, qui annonce la non indexation des aides au logement pour 2018. 
L’enquête réalisée par la CLCV entre mai et juin 2017 à Paris et Lille montre que 62 % des loyers proposés sont conformes. Le taux de conformité est de 73 % pour les annonces passées par une agence contre 50 % lorsque le bien est géré en direct par le bailleur. Enfin, le caractère meublé ou non du logement a…
Non, l’encadrement des loyers n’est pas une expérimentation limitée à Paris et Lille, comme l’ancien Premier ministre, Manuel Valls, l’avait indiqué à l’été 2014. C’est ce que vient de rappeler le Conseil d’Etat dans son arrêt du 15 mars 2017 qui annule cette déclaration assimilée à une décision.
Près de trois ans après sa publication, la mesure phare de la loi ALUR que constitue l’encadrement des loyers dépasse enfin les limites du périphérique parisien et s’applique à la commune de Lille. 
Le second volet de la réforme des aides personnelles au logement entre en vigueur le 1er octobre 2016. Dès lors, dans le calcul de l’aide, seront non seulement pris en compte les revenus des ménages, mais également leur patrimoine (immeubles bâtis, terrains non bâtis, épargne, etc.) au-delà de 30 000 €. 
Revenir en haut top