arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

On ne peut que réagir face aux chiffres du ministère de la Justice qui font état d’une augmentation importante des décisions d’expulsions : + 15 % entre 2010 et 2015. Plus grave, les expulsions effectives sont passées de 10 824 en 2010 à 14 363 en 2015, soit 3 500 familles de plus à la rue.
Le second volet de la réforme des aides personnelles au logement entre en vigueur le 1er octobre 2016. Dès lors, dans le calcul de l’aide, seront non seulement pris en compte les revenus des ménages, mais également leur patrimoine (immeubles bâtis, terrains non bâtis, épargne, etc.) au-delà de 30 000 €. 
A la lecture des premiers amendements déposés en commission, notre association interpelle les parlementaires.
Si les constats effectués par les pouvoirs publics sont globalement partagés par la CLCV, les solutions proposées dans le projet de loi Egalité et Citoyenneté sont loin de nous satisfaire. 
Les expulsions sont toujours là, exigeons un moratoire !
La façon dont les pouvoirs publics entendent mettre en place cette obligation est aberrante.
Revenir en haut top