arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Le Conseil d’Etat vient d’annuler l’arrêté du 29 septembre 2011 prévoyant le gel des prix du gaz pour les particuliers. Il s’agit ici d’une  décision strictement juridique qui ne confirme en rien la validité économique de l’actuelle formule de calcul des prix du gaz. Ne rien faire exposerait les consommateurs à une hausse de leur facture d’environ  10 % (120 €…
En 2012, la programmation pluriannuelle des investissements en matière énergétique sera actualisée. Dans ce cadre, le ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, Eric Besson, a souhaité consulter les acteurs dans le cadre d’une commission pluraliste. La CLCV siège au sein de cette dernière et y représente l’intérêt des consommateurs. Ces dernières années, l’énergie est devenue un…
La décision de déployer les compteurs Linky sur le territoire vient d’être annoncée par le ministre de l’Industrie, Eric Besson. Si la CLCV soutient le principe des compteurs dits « communicants », devant  permettre aux consommateurs de mieux connaître leur consommation pour mieux la maitriser, elle souligne les nombreuses limites au projet Linky.   Si les fournisseurs s’engagent à travers…
Pour mieux informer les consommateurs la CLCV met en ligne sur son portail (www.clcv.org) un baromètre qui permet d’évaluer l’impact d’une révision de la formule économique d’indexation du prix du gaz sur le tarif facturé aux particuliers (et ce depuis 2005). Il sera actualisé tous les trimestres.  Depuis 3 ans, les prix du gaz sur les marchés mondiaux ont largement…
Il est toujours utile d’avoir de la mémoire. Les prix des carburants atteignent aujourd’hui les sommets de l’été 2008, alors que le prix du brut était 50 % supérieur à ce qu’il est aujourd’hui. Sur la courte période, le prix du baril est passé de 121 à 90 dollars (- 25 %) depuis le 4 mai dernier. Le débat actuel…
Sur les lieux d’expérimentation du fameux compteur « intelligent » Linky, de nombreux particuliers nous saisissent et semblent désorientés par les  nombreux démarchages dont ils font l’objet pour souscrire des services supplémentaires facturés 3,5 € par mois (soit 42 € par an). Le projet, faut-il le rappeler, répond à une directive européenne qui prévoit l’installation sur le réseau d’ici à 2020, chez…
Revenir en haut top