arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Seuls 15 % des téléphones portables mis sur le marché français sont repris pour être recyclés ou réparés. Un beau gâchis pointé par un rapport du Sénat. 
C’est ce qu’a rappelé la CLCV à l’occasion du lancement de l’Agenda France 2030 pour la mise en œuvre nationale des objectifs de développement durable.
Le collectif Destocamine a organisé un rassemblement devant le site de stockage de déchets industriels dangereux Stocamine en Alsace le 18 octobre.
La CLCV regrette que la mise en place de ce logo qui permet d'idenfier les produits recyclables fasse l'objet de tant de débats. 
La consultation publique sur l’avenir de ce centre de stockage de déchets industriels s’est achevée sur fond de contestation et de colère.
Ce qui vaut pour les emballages vaut aussi pour le papier. Le tri est essentiel pour soutenir une filière aujourd’hui en crise.
Revenir en haut top