arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Crédit, téléphonie, assurance... Nos experts vous répondent

14/05/2018 Dernière modification le 26/07/2018
Crédit, téléphonie, assurance... Nos experts vous répondent

Crédit à la consommation Arnaque en ligne

Après le refus de ma banque de m’accorder un crédit à la consommation, j’ai cherché une autre solution de crédit sur internet. J’ai échangé sur un forum avec une personne qui avait été confrontée aux mêmes difficultés financières que moi. Il s’en était sorti grâce à la banque X qui lui a prêté de l’argent. Il m’a donné leurs coordonnées. C’est là que les ennuis ont commencé. La banque n’existait pas et j’ai été arnaqué de plusieurs milliers d’euros car je leur ai fourni un RIB et mon numéro de carte bancaire pour finaliser ma demande de prêt. Quels sont mes recours ? 

Portez plainte sans délai au commissariat de police ou à la gendarmerie de votre domicile. Présentez-leur tous les documents en votre possession : adresse, emails échangés, etc. Vous avez la possibilité d’effectuer une déclaration de plainte en ligne sur Pre-plainte-en-ligne.gouv.fr. Fausse identité et adresse bidon, la plainte a malheureusement peu de chance d’aboutir, surtout si l’entreprise est à l’étranger. Nous vous conseillons d’éviter les sites internet d’organismes inconnus. Fuyez également les emails reçus spontanément promettant un prêt facile et rapide. Il s’agit d’une arnaque 100 % garantie ! L’autorité bancaire (ACPR) dispense sur son site, Abe-infoservice.fr, des conseils pour ne pas tomber dans le piège et publie une liste non exhaustive de sites frauduleux. N’hésitez pas à les consulter.

Téléphonie Frais d’itinérance

Après un séjour aux États-Unis, j’ai constaté sur mon relevé téléphonique une facturation hors forfait due à l’utilisation d’Internet en mobilité. Je ne comprends pas cette facturation. Est-il possible de contester ? 

A l’étranger, hors Union européenne, les consommations effectuées (appels, SMS, MMS, 3G, 4G) ne sont pas incluses dans votre forfait et entraîne une facturation supplémentaire dite « en itinérance ». Attention, certains petits opérateurs ont obtenu une dérogation et sont autorisés à les facturer. Précisons qu’en ce qui concerne la 3G et la 4G, vous pouvez bénéficier, à l’étranger, du volume de données inclus dans votre forfait. Il vaut mieux vérifier votre contrat avant de partir car les opérateurs n’ont pas l’obligation légale de l’accorder. Si pour les appels et les SMS il est simple de limiter son utilisation à l’étranger, ce n’est pas le cas pour l’internet mobile. Il est fréquent que les smartphones se connectent par défaut afin de vérifier les nouveaux mails ou de se mettre à jour. Pour éviter une consommation par défaut, il est donc prudent de déconnecter cette fonction (3G/4G) avant de partir. Si la facturation hors forfait correspond à des consommations effectivement réalisées via votre mobile, votre réclamation se heurtera à une fin de non-recevoir.

Assurance vie Changement de bénéficiaire

Dans la clause bénéficiaire de mon contrat d’assurance vie j’ai désigné mon oncle pour recevoir à mon décès l’argent qu’il y aura sur le placement. Mes parents sont décédés, je n’ai pas d’enfant et à l’époque je vivais seul. Aujourd’hui, la situation a changé, je suis en couple. Nous ne sommes pas mariés ni pacsés. C’est pour cette raison que je ne souhaite plus que mon oncle soit le bénéficiaire et désigner mon compagnon. Est-ce que c’est possible ? Quelle est la procédure à suivre ? 

La clause bénéficiaire n’est pas nécessairement figée dans le temps, tout dépend si votre oncle a été informé ou pas qu’il est le bénéficiaire. S’il n’en a pas connaissance, il vous suffit de notifier le changement à votre assureur par courrier. Si la loi n’impose pas la lettre recommandée avec accusé de réception, nous vous conseillons de l’envoyer sous cette forme. Vous aurez ainsi une preuve en cas de litige. L’assureur établira un avenant au contrat. Si vous l’aviez informé et qu’il a accepté par avance le bénéfice du contrat, vous ne pouvez pas le modifier sans son accord. L’acceptation se fait soit par un accord signé par le souscripteur de l’assurance, l’assureur et le bénéficiaire ou par un accord entre le souscripteur et le bénéficiaire qui aura été notifié par écrit à l’assureur.

Achat en ligne

Je suis réticent à acheter sur internet. J’appréhende entre autres la livraison. Que se passe-t-il si elle n’est pas conforme à ma commande ? Quelles sont les règles en la matière ? 

La livraison des biens achetés à distance donne régulièrement lieu à des réclamations. Il existe des règles précises applicables quand on achète à un vendeur professionnel situé en France. Lorsqu’un produit n’est pas conforme à la commande ou qu’il est défectueux (détérioré, cassé, etc.) refusez la livraison ou, en cas d’absence, retournez votre commande sans frais en invoquant la garantie légale de conformité. Vous pouvez alors demander au choix et sans frais supplémentaire une nouvelle livraison conforme, la réparation ou l’échange par un article de même valeur. En cas d’impossibilité, vous pourrez demander l’annulation de la commande et le remboursement.

Revenir en haut top