Imprimer cette page
Retour

Stratégie nationale de santé : la CLCV prend position

vendredi, 07 février 2014 12:37
Stratégie nationale de santé : la CLCV prend position

Si les propositions de la ministre sont intéressantes, elles demandent à être précisées dans le futur projet de loi, avec un budget en conséquence.

La CLCV, dans une position critique, donne son avis sur le projet de Stratégie nationale de santé présenté en septembre 2013 par Marisol Touraine.

Si les propositions de la ministre sont intéressantes, elles demandent à être précisées dans le futur projet de loi, avec un  budget en conséquence.

Ainsi, insister sur la prévention alors que l’on vient encore de diminuer nombre d’emplois essentiels dans ce domaine, promettre de cesser les déremboursements sans lutter réellement contre les dépassements d’honoraires ou envisager de mieux rembourser les frais d’optique ou dentaires, suscite des interrogations sur la volonté d’avancer vraiment pour réduire les maladies ou rendre le système de soins accessible à tous.

Si nous sommes favorables à la e-santé, ou encore à l’extension des compétences des professionnels médicaux non médecins et à la médecine de groupe, nous considérons cependant que  la répartition des médecins sur le territoire doit être revue, y compris par des mesures contraignantes pour les jeunes praticiens en fin d’études.

La CLCV participe activement aux débats qui ont lieu actuellement en régions, ainsi qu’à la Conférence nationale de santé dont elle est membre. Elle se prononcera sur le projet de loi lorsque celui-ci sera connu.

Consulter la position détaillée de la CLCV sur le projet de Stratégie nationale de santé