arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Gel des taxes sur les énergies en 2019 : récit d’une victoire de la CLCV

11/12/2018 Dernière modification le 29/01/2019
Gel des taxes sur les énergies en 2019 : récit d’une victoire de la CLCV

Depuis 6 mois, la CLCV réclame le gel des taxes sur les énergies. La suppression de la hausse des taxes annoncée pour 2019 est l’aboutissement d’une mobilisation totale de la CLCV.

 

Dès août 2017, la CLCV s’alarmait de l’augmentation des taxes sur le carburant. Une hausse d’autant plus mal venue dans un contexte de flambée du prix du baril de pétrole. Dès septembre nous demandions au gouvernement le gel de ces taxes pour 2019, qui était, selon nous, une réponse rapide et concrète pour le pouvoir d’achat des consommateurs.

Mi-octobre, le gouvernement persiste en confortant l’augmentation des taxes sur les énergies du quotidien prévue dans le projet de loi de Finances pour 2019. Le gel des taxes n’était pas retenu par le ministre de l’Économie. Un comportement qui montrait, selon nous, que les taxes représentaient avant tout un rendement budgétaire pour l’État, trop important pour être remis en cause.

Face à l’augmentation du tarif du gaz de 6 % le 1er novembre, 24 % en tout depuis le début de l’année, la CLCV a appelé les locataires à se mobiliser pour demander au gouvernement de diminuer également les taxes sur cette énergie en lançant une pétition nationale.

Ces derniers jours, le gouvernement multiplie les annonces pour renforcer des mesures déjà existantes : doublement de la prime à la conversion automobile, élargissement des bénéficiaires du chèque énergie et mise en place d’une prime à la conversion des chaudières à fioul. Des mesures que la CLCV appelle de ses vœux depuis le mois de septembre.

Les inquiétudes et les difficultés mises en lumière ces dernières semaines avec le mouvement de gilets jaunes, ont démontré la pertinence de nos analyses et de nos demandes.

L’annonce du Premier ministre d’un moratoire sur les taxes était un bon début… Mais était encore insuffisant à nos yeux. Nous souhaitions que ce moratoire couvre l’intégralité de l’année 2019, notamment pour instaurer un débat fiscal large sur la transition écologique et la justice sociale.

C’est chose faite : les taxes sur les carburants, le gaz et le fioul seront gelées en 2019. Une victoire pour notre association et le pouvoir d’achat des ménages !

 

Crédit photo : Pixabay

Revenir en haut top