arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Les consommateurs jugent leurs transports en commun

lundi, 25 août 2014 15:17 Dernière modification le lundi, 01 septembre 2014 14:25
Les consommateurs jugent leurs transports en commun

La CLCV a interrogé les usagers sur le coût et sur la qualité de leurs transports en commun et notamment du TGV.

La CLCV rend public ce jour son enquête de satisfaction réalisée auprès de plus de 800 voyageurs.

Pour la 4ème année consécutive, nos bénévoles ont interrogé les usagers en face à face durant leur trajet pour recueillir leur avis sur le coût et sur la qualité de leurs transports en commun et notamment du TGV. Les 802 réponses obtenues permettent de dégager un ressenti intéressant face à un service souvent indispensable et qui représente un part grandissante dans un budget.

On relève notamment que :

L’important c’est la baisse des prix.

Nous avons demandé aux voyageurs quelles améliorations ils attendaient le plus, la baisse des prix est en tête à 54,83%. Arrivent ensuite la ponctualité (20,56%) et la fréquence (10,12%). La transparence des tarifs (9,35%) et le confort (5,14%) semblent moins prioritaires.

Par ailleurs 4 personnes interrogées sur 5 jugent  assez cher » ou « trop cher » le prix des transports (80,1%). Le prix des transports par rapport à la prestation délivrée n’est pas justifié pour 48,4% et justifié pour seulement 35% (Nsp : 16,6%). Des pistes sont à l’étude pour baisser le prix des billets, nous resterons vigilants face à un risque de dégradation du service. 

Améliorer l’indemnisation des retards 

Si 40,13% des voyageurs subissent souvent des retards, l’indemnisation est très loin d’être la règle. Des compensations insuffisantes et sous conditions existent pour les TGV et Intercités mais rien pour des transports aussi communs que les TER, Métro et RER. Pour plus de 63% du panel, un retard doit être indemnisé dès 15 minutes pour tout transport. Au-delà du remboursement d’une partie du billet, nous réclamons la prise en charge des préjudices particuliers dus à ces manques de ponctualité (réunion manquée, ...)

Un bon point : l’accueil en gare

Devant ce constant assez critique des usagers, on relèvera un résultat plutôt positif bien que perfectible : l’accueil en gare ou station est qualifié de bon à 48,7%. 

L'enquête détaillée de la CLCV

Revenir en haut top