arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Enquête coiffeurs – une regrettable inégalité tarifaire femmes-hommes

07/12/2018 Dernière modification le 11/01/2019
Enquête coiffeurs – une regrettable inégalité tarifaire femmes-hommes

Notre enquête relève une surfacturation fréquente des tarifs femme par rapport aux tarifs homme, y compris sur des actes de coiffure similaires.

 

D’août à octobre 2018, nos bénévoles se sont rendus devant 902 salons de coiffure pour vérifier si l’obligation d’affichage visible depuis l’extérieur imposée par l’article 1 de l’arrêté du 27 mars 1987 était respectée.

Le travail du coiffeur serait plus élaboré pour les femmes et plus simple pour les hommes ce qui justifierait une différence de prix, bien loin de toute discrimination. Un travail plus compliqué peut effectivement justifier un tarif plus élevé, on comprend aisément que le forfait « shampoing + coupe » d’un homme n’a rien à voir avec le « shampoing + coupe +mèches + brushing » d’une femme. Mais cette différence de prix ne semble pas toujours avoir de justification objective.

C’est par exemple le cas d’un salon de Haute-Loire (43), qui facture aux femmes, pour un même forfait « shampoing + coupe + coiffage », 69 € cheveux courts et à 72 € cheveux longs, alors que les hommes paieront 34 € qu’ils aient les cheveux courts ou longs !

Avant de crier à l’injustice, il faut rappeler que tant qu’ils sont clairement annoncés, les prix sont libres.

Quid de l’égalité femmes-hommes ?

Madame, vous avez les cheveux courts et vous en avez assez de payer plus que les hommes… L'égalité tarifaire femmes-hommes  n'est pas de mise. Notre enquête montre que le forfait « shampoing – coupe – coiffage », quelle que soit la longueur des cheveux, coûte en moyenne 20,46 € pour les hommes et 30,07 € pour les femmes, soit un écart de quasiment 47 % !

 

Comparaison tarif_moyen_hommes_femmes

 

Des prix fonction du type de prestation et non du sexe du client

Sur les 902 salons enquêtés, nous n’avons trouvé qu’un salon pratiquant des prix unisexes, en fonction du temps de travail fourni et de la quantité de produit utilisé.

Si les prix sont libres en France, cette différence de tarif peine aujourd’hui à trouver une justification. Une vraie réflexion doit avoir lieu pour déterminer des tarifs mixtes justifiés par des critères objectifs. Une grille de tarifs qui ne s'appuierait que sur le temps passé et les soins proposés.


Signez notre pétition pour des tarifs justes et unisexes chez les coiffeurs ici

 

Consultez notre enquête : pdfEnquete_Coiffeur.pdf1019.95 KB

 

Recevez nos actualités en vous inscrivant à notre newsletter, ici à droite   

 

Crédit photo : Adobe stock

Revenir en haut top