arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

La CLCV Aveyron s'intéresse aux permanences de soins

25/06/2019
La CLCV Aveyron s'intéresse aux permanences de soins

Depuis plus d'une année, la commission santé de la CLCV 12 porte deux propositions phares qui permettraient d'une part une meilleure organisation de la permanence des soins la nuit et le week-end dont tout usager est en droit de bénéficier, et d'autre part un désengorgement des urgences hospitalières.

Il s'agirait de :

- Créer des maisons médicales de garde impliquant les médecins libéraux.
- Faire évoluer le fonctionnement des maisons de santé en y créant en leur sein un centre d'accueil de la permanence des soins (CAPS).

Ces dispositifs, prévus par la loi, ne sont malheureusement pas mis en œuvre sur le département, dont le caractère rural rend encore plus préoccupante la situation.

Les responsables de la CLCV ont rencontré à cet effet les députés et sénateurs locaux, la direction de l'hôpital de Rodez et le conseil départemental du conseil de l'ordre des médecins. Même si les demandes exprimées par la CLCV n'aboutiront pas immédiatement, du fait des complexités financières et organisationnelles qu'elles engendrent, elles contribueront à porter publiquement la voix des usagers  et à positionner la CLCV comme une association reconnue et responsable dans le domaine du cadre de vie.

La commission santé de la CLCV 12 est par ailleurs présente dans les commissions des usagers des hôpitaux (CDU), membre du comité technique de la sante Aveyron (qui est l'organe de représentation de l'ARS dans les départements) et membre de l'URRASS Occitanie (union des associations de santé).

Sur la photo de gauche à droite, Didier Lascoume, président CLCV 12 , Monique Blancardi Robert Hugues et André Vie, responsables de la commission santé

Revenir en haut top