arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Comprendre les dates limites avec la CLCV

mercredi, 17 avril 2013 10:58
Comprendre les dates limites avec la CLCV

La CLCV des Pyrénées Orientales a expliqué de manière ludique les dates limites aux consommateurs des grandes surfaces.

Début avril 2013, dans le cadre de la semaine du développement durable, la CLCV des Pyrénées Orientales (66) en partenariat avec le Sydetom66 (Syndicat mixte de valorisation et de traitement des déchets) a informé les clients de 4 grandes surfaces du département sur les différences qui existent entre la DLC (date limite de consommation) et la DLUO (date d’utilisation optimale). En effet, pour éviter le gaspillage alimentaire, il est nécessaire de bien comprendre ces dates.

Dans le frigo, si le jambon indique « à consommer jusqu’au » suivi de la date d’il y a deux jours, peut-on le consommer en toute sécurité ? Si la boîte de céréales dans le placard indique « à consommer de préférence avant » aujourd’hui, combien de jours me reste-t-il pour consommer le produit sans danger ? La date figurant sur le soda retrouvé dans le cagibi est échue depuis deux mois, est-il encore consommable ? Ce sont quelques exemples des questions que peuvent se poser au quotidien les consommateurs. À l’aide d’une grande roue, ils ont pu découvrir, en jouant, les différentes dates limites figurant sur des produits de consommation courante et apprendre à les apprivoiser afin de consommer en toute sécurité et sans jeter à la poubelle des produis encore consommables.

Une frise pédagogique rappelait que la DLC s'exprime sur les conditionnements par la mention « A consommer jusqu'au.… », suivie de l'indication du jour et du mois et qu’il est impératif de la respecter. Par contre, la DLUO se reconnait sur les conditionnements à la mention « A consommer de préférence avant le… », complétée par une indication de jour et mois (pour les produits d'une durabilité inférieure à 3 mois), mois et année (pour les produits d'une durabilité comprise entre 3 et 18 mois) ou année (pour les produits d'une durabilité supérieure à 18 mois). Fait moins connu des consommateurs, une fois la DLUO passée, la denrée peut avoir perdu une partie de ses qualités spécifiques, sans pour autant constituer un danger pour celui qui la consommerait.

Pour finir, le public pouvait également vérifier qu’il savait bien ranger les produits frais et les restes dans son frigo.

Devant le succès rencontré lors de ces quatre journées, la CLCV des Pyrénées Orientales reconduira cette action tout au long de l’année 2013 dans différentes communes du département.

Pour aller plus loin :
Les dates limites
Un frigo bien rangé

Revenir en haut top