arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

HLM : nos actions locales pour défendre les locataires

26/04/2018 Lu 2770 fois Dernière modification le 26/04/2018

HLM : nos actions locales pour défendre les locataires

 

Depuis plus de 65 ans, la CLCV se mobilise pour défendre et représenter les locataires HLM. Nos antennes locales sont très présentes sur le terrain, découvrez leurs actions...

 

 

 

BR9CIeOSd1jEAIadukW2-mediumSaint-Pol-sur-Mer : le chauffage rétabli grâce à une pétition

En pleine période de grand froid, les locataires de la résidence Jean Bart nous ont alerté sur les gros dysfonctionnements de leur installation de chauffage. Nous sommes donc intervenus auprès d’Habitat du Nord pour exiger une amélioration rapide de la situation.

Réchauffons-nous la mémoire (façon de parler !). Début 2017, des locataires viennent nous voir pour nous signaler que le chauffage est très insuffisant. Ils observent entre 7 et 9°C dans leurs appartements, alors que dehors il gèle. Excédés d’être systématiquement renvoyés vers la société Dalkia, seule fautive selon le bailleur, ils se demandent que faire.

La CLCV interpelle aussitôt Habitat du Nord. Nous lui annonçons que nous réalisons une campagne d’affichage dans les halls d’entrée et que nous lançons une pétition. En à peine 48 heures, un bénévole recueille pas moins de 83 signatures grâce à son action de porte-à-porte.

Dans la foulée, nous déposons la pétition chez le bailleur et exigeons d’être reçus par Habitat du Nord avec l’élu locataire CLCV, qui habite la résidence. Il faudra attendre 3 jours pour rencontrer le responsable de la gestion locative. Ce dernier nous promet le remplacement de la chaudière défaillante, enfin identifiée !

48h plus tard, les 240 locataires retrouvent le chauffage tant attendu et le sourire. Les thermostats sont même portés à 21,5°C jusqu’à la fin de la vague de froid.

 

 Dansmonhlm

 

V65rrUyAvtCGUg8ZHiAa-mediumAngers : rappel des documents exigibles d’un demandeur de logement

L’arrêté du 24 juillet 2013 fixe une liste limitative des pièces justificatives à fournir pour demander un logement social et la CLCV du Maine-et-Loire a dû le rappeler aux bailleurs du territoire.

Depuis 1990, la CLCV du Maine-et-Loire accompagne des ménages en situation de surendettement. Certains d’entre eux ont signalé à nos équipes que lors du dépôt d’une demande de logement social, plusieurs bailleurs leurs posaient des questions comme "avez-vous déposé un dossier de surendettement ?" ou "avez-vous un crédit en cours ?". Cela n’a pas manqué de nous étonner.

Un courrier a donc été adressé à l’ensemble des bailleurs du département. L’objectif était à la fois de leur rappeler les textes encadrant les attributions Hlm et de leur signifier le sentiment de honte ou d’indignation que cette question peut provoquer. Ces pratiques ont également été dénoncées dans le cadre du Conseil Régional de Concertation locative (CRC) des Pays de la Loire.

Membre des commissions d’attribution (CAL) grâce à ses élu-e-s locataires, la CLCV est garante d’un traitement rigoureux et équitable des dossiers. Une tâche exigeante, pour laquelle les équipes du Maine-et-Loire continuent de conseiller et d’accompagner les bénévoles.

 


Découvrez d'autres actions sur DansmonHLM.org

Revenir en haut top