arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Enquête banque 2018 - Des écarts de prix importants

17/01/2017
Enquête banque 2018 -  Des écarts de prix importants

Comme les années précédentes, notre comparatif révèle de gros écarts de prix d’une banque à l’autre.

Une facture annuelle jusqu’à 4 fois plus élevée

En métropole, sur un panier de services identiques, la facture pour notre « petit consommateur » peut être jusqu’à 4 fois plus élevée d’une banque à l’autre. Même si les écarts entre la banque la plus chère et la banque la moins chère sont moins importants en outre-mer, ils restent significatifs et les consommateurs ont tout intérêt à comparer. Par ailleurs, alors que nous avions constaté des baisses les dernières années, c’est en outre-mer que le coût moyen augmente le plus.

Les banques en ligne plus compétitives 

Si les banques en ligne restent compétitives, encore faut-il respecter les conditions parfois fixées par ces établissements pour pouvoir en profiter. La gratuité des cartes est en effet, pour certaines enseignes, conditionnée à un niveau minimum de revenus ou d’épargne ou la facturation de frais de tenue de compte peut être opérée si vous ne versez pas le montant minimal requis sur votre compte.

Schéma Banques_consommateurs

Des packages  de moins en moins intéressants

Les offres groupées sont loin d’être toujours intéressantes financièrement. Notre comparatif est sans appel : pour nos trois premiers profils, dans la majorité des banques, il revient moins cher de payer les services à la carte que de prendre un package. Le client « petit consommateur » de notre enquête n’a intérêt à souscrire un package que dans 12 établissements sur les 120 étudiés (10 n’en proposent pas). S’il opte pour la consultation des comptes sur internet, ils ne seront plus que 11 à proposer une offre avantageuse.

Rappelons que le choix entre package et services à la carte n’est pas anodin et peut porter sur des sommes importantes. Ainsi, les clients de la Caisse d’Epargne Midi Pyrénées, sur notre profil « petit consommateur », verront leur facture passer de 54,08 euros s’ils souscrivent les produits à l’unité à 108 euros pour l’offre groupée Bouquet Liberté.

Ouvrez l’œil d’une année sur l’autre. Ainsi, les Bred auprès desquelles le package était intéressant sur nos « petits profils » sont désormais moins chères en souscription à l’unité. Inversement, le package est devenu intéressant à la Caisse d’Epargne Loire Drôme Ardèche sur nos 2 profils « couple ».

Un mot d’ordre : comparez !

Face à ces écarts de prix et à la hausse de certains tarifs, faire jouer la concurrence est donc loin d’être inutile et peut vous permettre de réaliser des économies. La comparaison doit se faire entre les établissements mais aussi au sein des établissements, entre la souscription des produits à l’unité ou sous la forme d’une offre groupée, car le consommateur n’a pas toujours intérêt à opter pour cette dernière.

Listez vos besoins. Quel type de carte vous correspond ? Quelles opérations utilisez-vous ? Avez-vous besoin de tous les services proposés dans ce package ?...

Changer de banque c’est de trop grandes démarches ? Plus maintenant ! Avec le dispositif de mobilité bancaire c’est votre nouvelle banque qui peut prendre en charge les démarches à votre place pour que le transfert ait lieu sans encombre. Retrouvez la procédure à suivre sur Service d'aide à la mobilité bancaire

 


Et au sein d’un même réseau ?

Tous les clients des banques d’un même réseau ne sont pas logés à la même enseigne et l’écart sur le coût du panier, calculé sur la métropole et sur la formule la moins chère, peut s’avérer significatif.
Par exemple, notre « petit consommateur » paiera 63,20 euros à la Banque Populaire Val de France alors qu’à quelques kilomètres, à la Banque Populaire Rives de Paris, la facture sera de 100 euros.
Autre exemple, le coût passe de 39,90 euros au Crédit Agricole Centre Loire à 88,40 euros à celui de Brie Picardie soit plus du double.
Des écarts que l’on retrouve sur les autres profils avec des ratios qui sont par exemple de 2,04 au sein des Crédits Agricoles sur notre « consommateur moyen » ou encore de 1,39 sur notre « gros consommateur » au sein des Crédits Mutuels.

Retrouvez tous les détails de notre méthode d’enquête

 

Banque : à lire aussi sur Clcv.org :

Enquête banque 2018 - les tarifs bancaires passés à la loupe

Crédit immobilier : la domiciliation des revenus mieux encadrée

Carte bancaire volée : une décision de justice encourageante

Que penser des offres des néo-banques ?

Utilisation frauduleuse de la carte bancaire

Changement de tarifs, frais… nos experts répondent à vos questions

Crédit immobilier : du nouveau sur l’assurance emprunteur

 

Pour rester informés, abonnez-vous à notre newsletter :

Abonnez-vous aux alertes

Recevez un mail à chaque fois qu'un article est publié dans une catégorie qui vous interesse...

S'abonner aux alertes

  • facebook
  • twitter
  • googleplus
  • rss

Revenir en haut top