arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Commerce équitable : les supermarchés au banc d'essais [ 17.05.2010 ]

lundi, 17 mai 2010 19:08 Dernière modification le mardi, 26 juin 2012 14:56
Commerce équitable : les supermarchés au banc d'essais [ 17.05.2010 ]

La CLCV a participé à une enquête européenne qui a mis en évidence que les supermarchés, s’ils mettent en vente un nombre croissant de produits issus du commerce équitable, se préoccupent insuffisamment des conditions de travail en vigueur dans les pays en voie de développement où ils s’approvisionnent.

C’est en effet ce qu’il ressort de l’étude sur les politiques de responsabilités sociales de 35 chaînes de supermarché européennes à laquelle la CLCV a participé en interrogeant Auchan, Carrefour, Intermarché, Casino, Système U, Cora et Leclerc.

Conduite par Consumers International (CI ) dans le cadre d’un projet financé par l’Union européenne, l’étude a été menée par 8 associations de consommateurs en Europe (en Belgique, au Danemark, en France, en Grèce, en Italie, en Pologne, au Portugal et en Espagne).

Soutien des consommateurs

Elle révèle un large soutien des consommateurs aux supermarchés qui paient leurs fournisseurs suffisamment pour qu’ils puissent garantir à leurs employés sur le terrain un salaire décent. Mais l’étude montre que même si de nombreux supermarchés proclament s’engager pour de meilleures conditions de travail dans les pays en voie de développement, les mesures mises en place pour la surveillance et la formation des fournisseurs sont insatisfaisantes.

Les principales chaînes de supermarchés en Europe ne parviennent pas non plus à faire état des mesures pratiques qu’ils mettent en place pour s'assurer qu'aucune pression n’est exercée sur les prix auprès des fournisseurs et qu’elles ne rendent pas au final les conditions de travail plus mauvaises.

Plus de contrôles et d'informations

Or les consommateurs attendent des supermarchés la mise en place de politiques appropriées pour garantir – c'est la moindre des choses
– que leurs pratiques d'approvisionnement ne remettent pas en cause les droits fondamentaux de l'homme, et que leurs actions fassent l'objet d'un contrôle indépendant.

Les consommateurs européens sont aujourd’hui de plus en plus préoccupés par l'impact que leurs choix peuvent avoir sur autrui. Ils réclament que les supermarchés fournissent des informations claires et accessibles sur ce qu'ils font. Mais là encore, l’étude conclut que la plupart des supermarchés dans les pays étudiés ne respectent pas ces obligations envers eux.

A l’occasion de la quinzaine du commerce équitable du 8 au 23 mai 2010, la CLCV se mobilise sur le terrain pour faire mieux connaître les enjeux du commerce équitable et porter sur la place publique la question de la juste rémunération des petits producteurs. Des supports de communication (dépliants, sacs de courses, posters et cartes postales) sont mis à la disposition du public pour les y amener.

Voir :

Lexique :

  1. CI est la fédération mondiale des organisations de consommateurs.
    La CLCV en est membre depuis 1996. Plus d’informations sur www.consumersinternational.org

Revenir en haut top