arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

STOP à la hausse des taxes sur le gaz ! Signez notre pétition

07/11/2018 Lu 624 fois Dernière modification le 07/11/2018

STOP à la hausse des taxes sur le gaz ! Signez notre pétition

Le tarif du gaz a augmenté de 6 % le 1er novembre. Cette hausse atteint 24 % depuis le début de l’année. Mobilisons-nous pour demander au gouvernement de diminuer les taxes sur la principale énergie de chauffage des Français. Signez notre pétition !

Notre pétition est un outil pour demander le gel des taxes sur le gaz qui pèsent de plus en plus sur notre facture énergétique. Dans un contexte de forte hausse du pétrole, cette mesure semble la plus simple et la plus concrète pour limiter l’atteinte à notre pouvoir d’achat.

Pourquoi ces augmentations répétées ?

Le prix du gaz est en partie indexé sur le cours du pétrole : quand le prix du baril de pétrole augmente, le prix du gaz augmente. Avec un cours du pétrole rarement en dessous de 70 $ depuis 8 mois, il était prévisible que le prix du gaz augmente sensiblement.

Mais comme pour le carburant, le gouvernement maintient un niveau de taxation élevé sur le gaz. Dès lors, l’augmentation de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN) pèse sur notre facture.

Quel impact sur votre facture ?

Concrètement, sur votre facture de gaz pour une consommation moyenne de 12 600 kWh, la taxe sur la consommation de gaz représentait 74 € en 2017. Elle représente 106 € en 2018, soit une augmentation de 30 % en 1 an ! Retrouvez l'impact pour différents profils de ménage sur Notre étude

Premiers impactés : les ménages fragiles et les locataires HLM

La hausse des taxes touche particulièrement les locataires HLM. Sur 4,8 millions de logements HLM, 2,8 millions sont chauffés au gaz naturel (54 %). Les locataires HLM sont particulièrement exposés à ces augmentations de prix puisqu’ils ne disposent pas de la possibilité de changer d’énergie de chauffage facilement.

Les ménages fragiles : Une récente étude du médiateur de l’énergie a permis de constater que 15 % des personnes interrogées ont déclaré avoir souffert du froid durant l’hiver 2017. Cette même étude confirme que 30 % des Français ont restreint leur consommation de chauffage en 2018 afin de limiter leurs dépenses énergétiques. La hausse des prix du gaz va accentuer ce phénomène de réduction du chauffage, ce n’est pas acceptable !

Signez notre pétition en cliquant ici 

 

 

 

Recevez nos actualités en vous inscrivant à notre newsletter, ici à droite ➡  

 

 

 

 

Revenir en haut top