arrowAdhérer à la CLCV

humanEspace adhérent

Retour

Energie : attention au démarchage abusif

26/04/2019 Lu 2137 fois Dernière modification le 08/07/2019

Energie : attention au démarchage abusif

De nombreux fournisseurs d’énergie ont adopté le démarchage pour trouver de nouveaux clients. Si dans beaucoup de cas, le démarchage se déroule dans les règles, il existe des moutons noirs et vous n’êtes pas à l’abri d’un démarchage abusif. 

Téléphone, internet ou porte à porte, les offres des fournisseurs d’énergie promettant de belles économies se multiplient avec son lot de démarcheurs. L’ouverture à la concurrence des marchés de l’électricité et du gaz dans les années 2 000 a facilité l’émergence de nouvelles entreprises sur le secteur de l’énergie, créant une véritable course pour obtenir de nouveaux clients, quitte à leur « forcer » la main.

En 2018, selon le rapport annuel du Médiateur national de l’énergie, les contestations relatives aux pratiques de démarchage abusif ont fortement augmenté. La principale explication à la recrudescence de ces pratiques s’explique par la rémunération à la commission des vendeurs et au modèle économique établi par les fournisseurs d’énergie : plus vous signez, plus ils gagnent.

La CLCV est régulièrement sollicitée par des consommateurs victimes de pratiques abusives. C’est le cas d’une de nos adhérentes qui a reçu des commerciaux peu scrupuleux. « Madame, votre fournisseur a été racheté par notre entreprise, nous devons donc modifier votre contrat de fourniture d’électricité ». N’ayant pas les moyens de vérifier, elle a signé le nouveau contrat. Ce n’est que quelques jours plus tard que notre adhérente a pris conscience de son erreur.
L’inventivité dans le démarchage « énergétique » est sans limites. Pour exemple, un autre de nos adhérents nous a informé avoir reçu un appel d’une personne représentant le Médiateur de l’énergie pour lui proposer une offre de réduction de sa facture de gaz. Il s’agit là encore d’une démarche malveillante, le médiateur de l’énergie ne propose des offres aux particuliers.

56 % des Français ont été démarchés dans le domaine de l’énergie en 2018. 

70 % des démarchages ont été effectués par téléphone

Source :Baromètre Energie-Info

Comment se prémunir du démarchage abusif à domicile ?

Il est nécessaire d’adopter les bons réflexes lorsqu’un représentant commercial vient à votre domicile pour vous présenter des offres qui lavent plus blanc que blanc.

Le démarcheur doit vous présenter des informations détaillées sur l’offre. Vous devez savoir à quoi vous allez vous engager. Ne signez pas de contrat le jour du démarchage. Cette règle vous permet de garder le recul nécessaire pour étudier les clauses du contrat proposé et de ne pas « foncer tête baissée ». L’immédiateté n’est jamais bonne conseillère dans cette situation. L’essentiel pour vous est de prendre du temps pour regarder les autres offres disponibles sur le marché.

Ne donnez pas de documents personnels. Certains consommateurs n’hésitent pas à délivrer aux démarcheurs à domicile leur facture d’électricité ou de gaz. D’autres vont jusqu’à donner leur relevé d’identité bancaire. Pour éviter de souscrire sans votre consentement éclairé, appliquer ce conseil simple : ne délivrer aucun document dans cette situation. Vos données personnelles pourraient être utilisées à votre insu pour un contrat que vous n’auriez jamais vu.

Si vous ne souhaitez pas changer de fournisseur, ne le faites pas entrer. Il s’agit de la solution la plus simple et la plus efficace pour éviter de tomber dans le piège des démarcheurs. C’est en tout cas la première résolution des consommateurs trompés lors d’un démarchage à domicile.

Comment se prémunir d’un démarchage abusif par téléphone ?

Le démarchage téléphonique se développe à marche forcée ces dernières années. Représentant un coût faible pour les fournisseurs, il permet de contacter rapidement un large panel de consommateurs en peu de temps. 

Si vous êtes régulièrement contacté par les mêmes numéros de téléphone, il existe une solution gratuite et accessible à tous. En vous inscrivant sur le site bloctel.gouv.fr, vous pouvez limiter de manière significative les appels malveillants vous proposant des offres alléchantes.

La loi Hamon adoptée en 2014 a renforcé la protection des consommateurs face au démarchage abusif par téléphone. L’article L121-20 du code de la consommation oblige les professionnels à donner leur identité en début de conversation. À la fin de la conversation, la loi oblige les démarcheurs à envoyer aux consommateurs une confirmation de l’offre sur papier ou sur support durable. Dans la précipitation vous avez approuvé une offre de démarchage ? N’oubliez pas que vous disposez d’un délai de 14 jours pour vous rétracter.

 

Les sites des comparateurs en ligne

À la différence du démarchage à domicile, celui effectué par téléphone doit être rapide et efficace pour les démarcheurs. Dans cette situation, n’hésitez pas à dire à votre interlocuteur que vous préférez utiliser les sites qui comparent les différentes offres des fournisseurs. Le site du médiateur de l’énergie est le plus rigoureux en la matière.

Crédit photo : Peggy und Marco Lachmann-Anke de Pixabay 

Revenir en haut top